Le Coaching pour faire émerger les talents

Le Coaching pour faire émerger les talents

Permettre à chacun de réussir, d’atteindre ses objectifs, de conduire ses projets et d’obtenir la reconnaissance de tous :  telle est la mission du coach. Son rôle : accompagner les dirigeants, les cadres, les équipes et les organisations dans le développement de  leur potentiel et de leurs performances professionnelles. Le coaching permet, en fait, de rendre les individus autonomes.
Managers, ministres, directeurs … sont de plus en plus nombreux à se faire coacher. Le coaching se répand progressivement dans les entreprises, qui ont de plus en plus recours à des coachs pour accompagner leurs salariés et faire progresser leur management. Le métier a donc de l’avenir au Maroc
Le coach est un professionnel qui vous aide à mieux réfléchir sur votre situation et vos projets. Son rôle de catalyseur et de miroir vous permet de prendre du recul et de bénéficier de conseils neutres, car éloignés de vos sphères personnelles et professionnelles.
Il faut savoir, en effet, qu’un coach ne donne pas de conseils en se substituant à la personne coachée, ni ne délivre un savoir comme un formateur. Dans sa démarche, un coach s’appuie en fait sur des fondements théoriques, mais aussi sur son expérience. Certains d’entre eux ont une formation initiale en psychologie et se recentrent ensuite sur le management. D’autres ont été managers, ce qui leur a donné quelques compétences techniques. En général, ils ont en plus suivi une formation spécialisée.
L’intervention d’un coach est structurée par plusieurs phases : poser des objectifs, analyser précisément la situation professionnelle pour en tirer des options d’évolution, prendre des décisions d’action et adopter un plan d’action.
Mais attention ! le coach n’a pas vocation à assister son coaché dans une relation de dépendance. Au contraire, il doit le responsabiliser et construire avec lui des solutions, dans une relation d’interdépendance. Conseils et accompagnement sont ainsi délivrés lors de séances qui se déroulent généralement dans des endroits neutres et calmes et pendant le temps de travail. A chaque fin de séance, coach et coaché font ensemble le point sur ce qui a été appris lors de la séance et les actions à mener sur le terrain professionnel d’ici la rencontre suivante.
Les missions de coaching durent en général de quatre mois à un an. Il faut, néanmoins, savoir que le fait de faire appel à un coach coûte cher. Ce qui explique également que le coaching reste plutôt destiné au « top management ».

Un concept en évolution
Le terme anglais coach est apparu récemment aux Etats-Unis dans le sport de haut niveau. Il signifie « entraîneur ». Le concept a ensuite fait son apparition dans le monde de l’entreprise, répondant à une demande de cadres dirigeants soumis à une pression de plus en plus croissante. Par ailleurs, et depuis peu, certains coachs ont également investi la sphère de la vie privée. Le concept recouvre, dans le langage commun, toute personne qui vous « entraîne » dans le but d’atteindre un objectif: que ce soit un professeur de tennis, une diététicienne…
Les professionnels du coaching s’en tiennent cependant à une application professionnelle. Selon eux, « le coaching est l’accompagnement de personnes ou d’équipes pour le développement de leurs potentiels et de leurs savoir-faire dans le cadre d’objectifs professionnels » peut-on lire sur les sites Internet dédiés au concept.

L’Ecole Hassania des Travaux Publics Forme les «experts-coachs»
L’Ecole Hassania des Travaux Publics a lancé cette année un Master « expert – coach », en partenariat avec le cabinet d’experts Maroc Devenir. Ce Master permet d’acquérir une connaissance concrète de la démarche coaching et des compétences de haut niveau. Le Master «expert-coach » s’adresse à tous dirigeants, managers, cadres d’entreprises, professionnels libéraux, experts et consultants qui souhaitent donner une dimension supplémentaire à leur acte professionnel en intégrant la démarche d’accompagnement et l’esprit coaching pour développer les talents, les potentiels et la réussite de leurs collaborateurs, interlocuteurs et clients sur les plans individuels et collectifs. Les candidats doivent être âgés d’au moins 32 ans, être titulaires d’un diplôme Bac+4 et plus, et justifier d’une expérience professionnelle d’au moins 7 ans. La formation dure une année. Les droits de participation à ce Master qui s’élèvent à 39 500 DH, peuvent donner lieu à un remboursement par le mécanisme des contrats spéciaux de formation de l’OFPPT.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *