Le Code de la presse à l’ordre du jour

La  session plénière, tenue samedi 6 décembre, à Rabat, s’inscrit dans le cadre du 60ème anniversaire de l’adoption de la déclaration universelle des droits de l’homme, sous le thème : «la justice et la dignité pour tous».  Abordant le projet du code de la presse et des journalistes professionnels, Ahmed Herzenni, président du CCDH, a indiqué que ce projet figure en tant que point essentiel dans les travaux de cette session. Tenant compte des différentes mutations sur les plans national et international, le CCDH fait aujourd’hui suite au processus de concertation en intégrant le débat entamé sur le Code de la presse dans une dynamique de réflexion globale sur la communication publique. «L’option stratégique du Maroc consiste à élargir le champ de la démocratie et de l’exercice des libertés à la tête desquelles figure la liberté de la presse», a déclaré à la MAP, Khalid Naciri, ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement. Lors de son intervention, M. Herzenni, a également passé en revue les principales actions entreprises par le Conseil pour promouvoir les droits de l’homme au Maroc. «Le conseil poursuit l’application des recommandations de l’IER en faveur des régions touchées par les violations passées des droits de l’Homme», a précisé M. Herzenni. Actuellement, le conseil se penche sur d’autres chantiers non moins importants. «le conseil a procédé à la réalisation par un groupe d’experts d’un travail préliminaire sur ce sujet, dans l’attente de la réalisation de la version finale du projet de la charte qui sera soumise à la Haute attention de SM le Roi Mohammed VI», a-t-il dit. Dans ce contexte, M. Herzenni a annoncé l’ouverture des candidatures pour l’obtention du Prix Mohammed VI des droits de l’Homme.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *