Le comité pour la sécurité livre ses recommandations

Le ministre de l’Industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies,  Ahmed Réda Chami, a décliné, jeudi à Rabat, les recommandations du comité interministériel pour la sécurité des travailleurs, créé sur instructions de SM le Roi Mohammed VI suite à l’incendie de Lissasfa. Dans une déclaration à la presse, à l’occasion de la réunion du comité, M. Chami a indiqué que la commission ministérielle, après de larges consultations avec les administrations concernées, a élaboré un plan de travail axé sur quatre volets englobant l’ensemble des procédures visant à améliorer le niveau de sécurité des travailleurs.
Ce plan prévoit la mise à niveau des textes juridiques avec un renforcement réglementaire et normatif, la mise à niveau des procédures avec une opérationnalisation sur la délivrance des autorisations et des contrôles, la mise à niveau des entreprises pour la mobilisation et la sensibilisation à la culture de sécurité ainsi que la mise à niveau des capacités d’intervention avec un accompagnement des acteurs et l’instauration de plans d’intervention en cas d’incidents, a précisé M. Chami. Le ministre a rappelé, à cet égard, que le Comité composé des départements de l’Industrie, de l’Intérieur, de l’Emploi, de l’Habitat, de l’Artisanat, de l’Environnement, de l’Energie et des mines, et de l’Equipement, s’est appuyé sur une approche exhaustive avec la contribution d’experts privés, et a mené une réflexion profonde du 15 mai au 21 septembre 2008 portant sur l’ensemble des éléments de l’écosystème afin d’identifier et de proposer les mesures à même d’améliorer la sécurité au sein des établissements professionnels. Ainsi, a souligné M. Chami, plusieurs groupes de réflexions ont été constitués pour examiner cette problématique.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *