Le détail de la stratégie dédiée aux Marocains du Monde

Le détail de la stratégie dédiée aux Marocains du Monde

Respecter leur dignité, préserver leurs droits et renforcer leur contribution au développement du pays…

La mobilisation des compétences et des réseaux figure parmi les axes stratégiques de la vision de la tutelle. Tout un programme a été dédié à cet angle. Les actions engagées portent en effet sur l’identification des compétences des Marocains du Monde et des besoins au niveau national.

Les Marocains du Monde ont toujours été au cœur de la sollicitude royale. Ils représentent en effet un gisement important d’investissements et de création d’emplois à exploiter. Une attention particulière leur a été accordée les impliquant ainsi dans le process de développement économique en marche dans le pays. L’ambition étant de protéger leurs droits et intérêts, préserver leur droit de citoyenneté et les faire participer aux instances de gouvernance. Dans son discours prononcé à l’occasion du 16ème anniversaire de la Fête du Trône, le 30 juillet 2015, le Souverain a appelé à «améliorer le contact et la communication avec les membres de la communauté vivant à l’étranger, rapprocher les prestations qui leur sont destinées, simplifier et moderniser les procédures, respecter leur dignité et préserver leurs droits». Mais avant cela, la Constitution de 2011 a consacré trois articles aux Marocains résidant à l’étranger ainsi qu’un article relatif à l’instance constitutionnelle dédiée aux Marocains du Monde. Parmi les décisions prises à cet égard, on cite le renforcement de leur représentation au sein du Parlement, la mise en place des circonscriptions électorales dans leur pays d’accueil et leur attribuer le droit de vote.

A cela s’ajoute la création du Conseil supérieur de la communauté marocaine à l’étranger.

En parallèle, une feuille de route ambitieuse a été mise en œuvre portant sur une série de programmes et d’initiatives articulés autour de la promotion de l’aspect éducatif des Marocains du Monde. L’engagement étant également de répondre à un certain nombre d’enjeux d’ordre identitaire, culturel et socioéconomique. La vision adoptée par le ministère de tutelle se décline en trois objectifs stratégiques répondant aux enjeux de l’émigration. Citons à cet égard la préservation de l’identité marocaine des MRE, la protection de leurs droits et intérêts ainsi que leur contribution au développement du Maroc. La stratégie déployée porte en effet sur 8 programmes dont 6 sectoriels et deux transverses. Le but étant de renforcer et de dynamiser les liens entre les Marocains expatriés et le Royaume à travers le volet culturel, éducatif, social et juridique. Cette vision tend, en effet, à élaborer une offre culturelle en faveur des Marocains du Monde en vue de renforcer et consolider leurs liens avec le Maroc tout en consacrant les principes de cohésion sociale, de tolérance et de diversité. L’ambition étant également d’accompagner les MRE en transition professionnelle, d’encourager et structurer les actions sociales au Maroc ou dans les pays d’accueil ainsi que de les appuyer dans leurs démarches administratives et procédures juridiques aussi bien au niveau national que dans leurs pays d’accueil.

Tout au long de ces années, les services concernés ont œuvré à améliorer les services adressés à ces concitoyens. Les efforts consentis ont contribué efficacement à accélérer leurs procédures administratives que cela soit en termes de célérité de traitement, de qualité de service ou d’amélioration d’accueil, à l’instar du service Mouhafadati, lancé par l’Agence nationale de la conservation foncière. Parmi les facilités accordées, on note le droit attribué aux MRE de bénéficier du régime de la retraite au Maroc. Cette couverture concerne la pension de retraite, le décès et le rapatriement de la dépouille au Maroc en cas de décès. Parmi les axes prioritaires figurent également la mobilisation des compétences et des réseaux ainsi que l’investissement et le développement solidaire. En effet, la mobilisation des compétences et des réseaux figure également parmi les axes stratégiques de la vision de la tutelle. Tout un programme a été dédié à cet angle. Les actions engagées portent sur l’identification des compétences des Marocains du Monde et des besoins au niveau national. Il a été procédé à ce propos à la création d’espaces et d’événements d’échanges avec ces talents dans leur pays d’accueil.

La communication a été renforcée autour de la plateforme Maghribcom sans oublier l’organisation de forums de compétences et la participation aux salons qui leur sont dédiés. Le programme de mobilisation des compétences et des réseaux a également pour projet l’implication systématique des MRE dans les stratégies sectorielles du Royaume et les programmes de développement ainsi que leur mise à contribution pour favoriser les échanges commerciaux avec les pays d’accueil.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *