Le deuxième souffle

Le rideau est tombé dimanche sur la 2-ème assemblée générale de la section d’Amnesty International au Maroc, tenue du 1-er au 3 mars à Bouznika, par l’élection de M. Sâad Regragui, nouveau secrétaire général. M. Regragui, chirurgien et ancien membre du bureau exécutif de la section, dont il est l’un des fondateurs, succède à M.Mohamed Sektaoui.
Les participants ont approuvé les rapports des commissions de l’organisation, de la stratégie et des finances. Ils ont également réussi, selon le nouveau secrétaire général, à adopter les nouvelles orientations d’Amnesty International. Une «obligation» à laquelle devait se conformer la section, après l’élaboration des principales orientations d’Amnesty International lors du dernier conseil international tenu du 17 au 25 août 2001 à Dakar.
L’assemblée générale a été l’occasion de faire un tour d’horizon des activités de la section depuis la dernière réunion. L’ancien secrétaire général en a rappelé les principales, notamment les programmes relatifs à l’éducation en matière des droits humains destinés entre autres aux fonctionnaires chargés de l’application de la loi, l’adoption d’une «manière plus stratégique» des rapports émanant d’Amnesty International, ainsi que les pressions exercées en vue que les lois nationales soient adaptées aux normes internationales et garantissent le respect par le gouvernement de ses engagements en matière des droits humains.
L’exercice 2001 de la section avait été marqué par la décision du Premier ministre, en date du 10 décembre 2001, de conférer à la section la qualité d’utilité publique. Une première dans la région qui «permettra d’élaborer une stratégie pour aboutir à une autosuffisance financière». Parmi les autres objectifs figurent l’élaboration d’une nouvelle stratégie de développement et d’un plan d’action pour la période 2002-2004.
L’assemblée a également procédé à l’élection des membres du comité exécutif de la section, constitué de Mmes Fatima-Zohra Yassine, chargée de l’éducation des droits humains, Aïcha Bouteyebi, chargée des stages, Aziza Belmalem chargée des femmes et de MM. Hatim Lahcen, trésorier, Abdessabour Akel, chargé de l’information et de la jeunesse, Mohamed Laaziz, chargé des campagnes, Najib Hachimi, chargé du réseau des médecins et Driss Ouhand chargé des relations avec les ONG locales.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *