Le deuxième voyage d’échange de visites familiales s’est déroulé dans de bonnes conditions

En effet, ce deuxième voyage d’échange de visites familiales, qui s’inscrit dans le cadre des mesures de confiance prônées par le Haut commissariat aux réfugiés (HCR), a eu lieu, vendredi matin, entre les camps des séquestrés de Tindouf, au sud-ouest de l’Algérie et la province de Laâyoune.
Neuf familles totalisant 24 Marocains originaires de la ville de Laâyoune ont embarqué vendredi matin, à bord d’un aéronef de la MINURSO, à destination de l’aéroport de Tindouf avant d’être conduits vers leurs familles, dans les camps de Lahmada, à l’exception du camp « Dakhla » (à 170 Kms au sud de Tindouf), a ajouté la même source, précisant que le même avion, avec à bord 12 familles totalisant 23 séquestrés, en provenance des camps de Lahmada, a atterri à 13H10 à l’aéroport Hassan 1er de Laâyoune.
« La partie marocaine saisit cette occasion pour se féliciter de l’excellente coopération qui caractérise ses relations avec le HCR, coopération qui concourt à assurer à cette opération humanitaire le succès escompté aux fins de desserrer l’étau autour de nos 50.000 compatriotes séquestrés dans les camps de Tindouf », poursuit le document.
« La partie marocaine, qui attache une grande importance à la poursuite de cette opération qui sera élargie à toutes les provinces du Sud du Royaume, formule le souhait que les autres parties n’entreprennent ou n’instruisent des actes de nature à porter préjudice ou à torpiller cette action fondamentalement humanitaire », a conclut la même source.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *