Le droit à la vie

Les participants au 4-ème colloque national sur la sécurité routière ont recommandé, mardi à Rabat, la mise en place d’une stratégie nationale intégrée basée sur une nouvelle approche pragmatique en vue de lutter contre les accidents de la circulation.
Les participants à ce colloque de deux jours, organisé par le Comité national de prévention des accidents de la circulation (CNPAC) et l’association marocaine permanente des congrès de la route (AMPCR), ont également appelé à diligenter l’élaboration de cette stratégie, dont les objectifs doivent être précis.
Les intervenants à cette manifestation, placée sous le haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, ont appelé à l’introduction des concepts de l’éducation routière dans le cursus scolaire. Ils ont également insisté sur l’organisation de campagnes de prévention visant la sensibilisation des usagers de la route et à l’association des différentes composantes de la société civile pour assurer le succès de ces opérations.
Après avoir plaidé pour la révision du cadre juridique du CNPA Cet à l’élargissement de ses prérogatives, ils ont appelé à la promulgation d’un nouveau code de la route, qui tient compte des dispositions garantissant la sécurité sur les routes, à travers l’adoption de mesures coercitives à l’encontre des contrevenants.
Quelque 500 experts marocains et étrangers, participants au colloque, ont insisté sur la nécessité du suivi du comportement des conducteurs et de leurs capacités physiques et psychiques. Il en va de même quant à l’adoption du système des points dans l’octroi des permis de conduire, la création de commissions régionales chargées du retrait et de la suspension des permis de conduire et la révision des textes juridiques régissant le secteur du transport dans la perspective de sa libéralisation. Concernant l’état mécanique des véhicules, les participants ont recommandé la révision des textes régissant le secteur du contrôle technique. Et ce, en imposant des normes et des compétences techniques et humaines.
Il est tout aussi important de soumettre tous les véhicules d’occasion, importés ou ayant changé de mains, au contrôle technique, et l’adoption de lois spécifiques à propos des descriptions techniques et les équipements de sécurité des véhicules de transport des produits dangereux, des ambulances et de secourisme, des véhicules de transport mixte, des machines agricoles et des engins des travaux publics.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *