Le droit à un habitat décent

Après les grands projets d’habitat que Sa Majesté le Roi Mohammed VI avait lancé à Casablanca, la semaine dernière, le Souverain a donné le coup d’envoi à deux nouvelles réalisations dans la préfecture de Skhirat-Témara.
Accompagné de SAR le Prince Moulay Rachid, S.M. le Roi a présidé, mardi, le lancement des travaux de la réalisation du projet d’habitat baptisé "Guich Oudaya" dans la préfecture de Skhirat-Témara.
Des explications ont été fournies au Souverain sur cet important projet social qui s’étend sur 95 hectares comprenant 1915 lots de terrains et 1415 appartements destinés au relogement des habitants de Hay "Guich Oudaya" ainsi que des dépendances économiques et sociales.
Le projet, dont le coût s’élève à 702 millions de DH et qui sera réalisé en 36 mois, profitera à 1915 familles parmi les ayants droit et 1415 familles des bidonvilles "Oulad M’taâ-est" et "Oulad Dlim" et des secteurs 14 et 15 à Hay Riyad.
Ce projet, qui sera réalisé en partenariat entre le ministère de l’Intérieur, la direction des affaires rurales et le groupe Caisse de dépôt et de gestion (CDG), s’inscrit dans le cadre de la politique de lutte contre l’habitat insalubre et non réglementaire et les bidonvilles, de la réalisation de la nouvelle ville à Hay Riyad et de la préservation du cachet urbanistique de l’entrée de la capitale du Royaume.
A cette occasion, S.M. le Roi, accompagné de SAR le Prince Moulay Rachid, a présidé la cérémonie de signature de l’accord relatif à la réalisation du projet d’habitat "Guich Oudaya".
L’accord a été signé par le ministre de l’Intérieur, El Mostafa Sahel, le ministre chargé de l’Habitat et de l’Urbanisme, Ahmed Taoufiq Hjira et le directeur général du groupe CDG, Mustapha El Bekkouri.
Dans le même cadre de la lutte contre l’habitat insalubre et du relogement des familles défavorisées, Sa Majesté le Roi, accompagné de SAR le Prince Moulay Rachid, a donné le coup d’envoi du projet d’habitat "Al Manzah" dans le cercle de Aïn Aouda (préfecture de Skhirat-Témara).
Le Souverain a, par la suite, suivi des explications sur cet important projet qui entre dans le cadre de la lutte contre l’habitat insalubre et les bidonvilles et qui vise l’aménagement de nouvelles zones urbanistiques destinées à répondre aux besoins de la population de la capitale du Royaume en logements.
Le projet, qui s’étend sur une superficie de 66 hectares, comprend la construction de 106 unités d’habitat destinées au relogement des habitants des bidonvilles et la réalisation d’équipements sociaux, sur une superficie de 100.000 m2, comprenant deux écoles, un collège, un centre de formation, un centre de santé, une maison de jeunes, un foyer féminin, une mosquée, des terrains de sport et d’autres dépendances.
Ce projet sera complété par la réalisation d’une zone urbanistique comprenant 20 villas d’une superficie variant chacune entre 400 et 1000 m2 et une zone immeuble comprenant 273 unités de logement. Le coût de ce projet est estimé à 450 millions de DH.
Par la suite, le Souverain a donné le coup d’envoi des travaux de cette réalisation qui s’inscrit dans le cadre de l’intérêt éminent que S.M. le Roi accorde à la protection de la dignité des citoyens et à la défense de leur droit à un logement décent en concrétisation de la solidarité et de la cohésion du corps social.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *