Le FMI s’adresse aux députés marocains

Le président de la Chambre des Représentants, Abdelouahed Radi s’est entretenu, lundi à Rabat, avec une délégation du Fonds monétaire international (FMI), conduite par Pierre Dixon, directeur du département de la France au FMI et à la Banque mondiale (BM). Un communiqué de la Chambre des représentants indique que lors de cette entrevue, M. Radi a informé les responsables régionaux des deux institutions monétaires des réformes adoptées par le Maroc dans différents domaines, soulignant l’adhésion du Parlement à ces réformes. M. Radi a salué les profondes réformes relatives notamment à la situation de la famille et de la femme, annoncées par SM le Roi Mohammed VI lors du Discours royal prononcé par le Souverain vendredi dernier devant le parlement. Le président de la Chambre des représentants a relevé les retombées positives qu’aura ce nouveau texte sur la famille marocaine, soulignant l’importance de ces réformes pour le développement social du Royaume et l’édification d’une société moderne et équilibrée. Il a également rappelé les réformes menées par le Royaume dans les domaines socio-économiques, les lois adoptées, à ce propos, par le Parlement et les efforts déployés dans le processus de développement du pays. Le président de la Chambre des représentants a, par ailleurs, mis l’accent sur les besoins du Maroc en investissements et en financements afin de combler le déficit en infrastructures. Les responsables du FMI ont, de leur côté, souligné l’importance du processus de réformes entreprises par le Maroc. Ils ont appelé les institutions législatives du Royaume à accompagner les projets initiés par la Banque mondiale, rappelant à cet égard les mécanismes créés récemment à l’échelle régionale et internationale. Ils ont invité M. Radi à effectuer une visite aux sièges de la BM et du FMI, à la tête d’une délégation parlementaire, pour approfondir les discussions avec les responsables des deux institutions.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *