Le gouvernement canadien opte pour l’immigration qualifiée

Le ministre canadien de l’Immigration, Jason Kenney, a annoncé que l’Agence citoyenneté et immigration Canada (CIC) envisage d’accueillir entre 55.000 et 57.000 travailleurs qualifiés, contre 47.000 à 47.400 prévus par le plan d’immigration de 2011.  «Nous sommes conscients de l’importance de l’immigration pour notre marché du travail et nous apprécions à sa juste valeur la contribution des immigrés qualifiés à notre compétitivité internationale», a indiqué le ministre, cité par un communiqué publié vendredi. Selon une évaluation du Programme des travailleurs qualifiés du volet fédéral (PTQF), principal intermédiaire dans cette action, le Canada a grand besoin d’une immigration qualifiée. Elle a également montré que 89% des immigrés qualifiés avaient un emploi ou travaillaient pour leur propre compte, trois ans après leur arrivée dans ce pays. En 2010, le Canada a accueilli un nombre record d’immigrants (280.636 résidents permanents), selon les données préliminaires du ministère fédéral de l’Immigration. En plus des résidents permanents, le pays a accueilli 182.322 travailleurs temporaires, 12.098 réfugiés et 96.147 étudiants, soit 28.292 étudiants de plus qu’en 2005. La contribution des étudiants étrangers à l’économie canadienne se chiffre à quelque 6,5 milliards de dollars annuellement. Alors que le problème de l’emploi est manifeste de manière globale dans la région de Québec notamment avec un  «taux élevé» de chômage parmi les cadres immigrants, en particulier maghrébins, la question de l’équivalence des diplômes, de l’intégration et du regroupement familial se posent de plus en plus, malgré l’appel à  «une immigration plus francophone» au Québec.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *