Le Haut-commissariat au plan en grève

Le Haut-commissariat au plan en grève

La division de Casablanca du Haut-Commissariat au Plan tourne au ralenti. Et pour cause, le nombre de grève de ses fonctionnaires est allé crescendo ces dernières semaines. Jeudi 7 juillet, un sit-in a été organisé devant le grand immeuble de la division du Haut- Commissariat au Plan, sur le boulevard Zerktouni. Affiliés à l’Union générale des travailleurs du Maroc (UGTM), les fonctionnaires ont observé une grève d’une journée.
Leur cahier revendicatif est composé de plusieurs points : «Nous souffrons d’énormes problèmes dont la non-implication des compétences dans l’élaboration de la stratégie régionale du Haut-commissariat au Plan et l’inexistence des moyens indispensables pour les travaux scientifiques, techniques et de terrain, ainsi que d’un manque au niveau des nouvelles technologies de l’information et de la communication».
«Cela fait plus de quatre années que l’ascenseur ne marche plus. Il y a sept étages dans cette grande bâtisse, et je suis obligée de prendre l’escalier», précise une jeune femme enceinte qui a pris part à ce sit-in. Et d’ajouter : «Le favoritisme et le népotisme sont deux pratiques qui se font de plus en plus persistantes dans cette division».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *