Le kyste hydatique : Gare au manque de vigilance

L’hydatidose hépatique est due au développement dans le foie de la larve d’Echinococcus granulosus, ver parasite du chien. L’homme est un hôte intermédiaire accidentel. S’il s’agit d’une maladie cosmopolite, elle prédomine dans les zones rurales ayant un bas niveau d’hygiène.
Le kyste hydatique est souvent découvert fortuitement par un examen d’imagerie. Parmi les complications, ce sont la rupture du kyste et sa fistulisation dans les voies biliaires qui sont les plus fréquentes. Elles peuvent être latentes et découvertes lors de l’intervention chirurgicale (une fistule kysto-biliaire est présente dans plus d’un tiers des cas), ou se manifester par une infection du kyste ou une angiocholite. En cas de doute, la sérologie est utile : elle est positive dans 90 % des cas de kystes hépatiques. Les kystes hydatiques renferment des vers plats et peuvent se situer dans toutes les régions du corps, mais surtout au foie. Cette maladie qu’on appelle dans le jargon médical : “échinococcose” touche particulièrement les gens habitant les régions d’élevage ovins (moutons surtout) utilisant des chiens de bergers. Le ver plat ou «taenia échinococcose» est un parasite du chien.
Des oeufs tombés sur le sol et qui peuvent être avalés par l’homme ou le bétail dans la nourriture ou l’eau contaminée. Le chien peut transporter avec sa langue ou son museau des oeufs qu’il aura recueillis dans les matières fécales ou à l’anus d’un autre chien. Les oeufs passent alors dans le sang et créent des kystes chez l’homme en des lieux multiples, notamment le foie et les poumons qui sont les plus concernés. Ces kystes passent facilement inaperçus et sont donc difficiles à diagnostiquer.
Conseils à suivre : Il est nécessaire que les abats (viscères) de ruminants (moutons surtout) remplis de kystes soient saisis et incinérés et que l’entrée des abattoirs soit interdite à tout chien sans muselière. A rappeler que les bergers et les bouchers sont très exposés à ce mal en raison de leur vie commune avec les chiens. Ne pas laisser les chiens lécher les assiettes ou les ustensiles de cuisine utilisés par l’homme. Empêcher le chien de lécher le visage et les mains de son maître. Incinérer les abats ou les bouillir afin d’empêcher le chien de se contaminer. A l’occasion de la célébration de l’Aïd El-Adha, veillez à l’application stricte de ces recommandations. Bonne fête !

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *