Le Maroc à l’heure de l’Amérique Latine

Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Mohamed Benaïssa, effectue depuis hier lundi une tournée en Amérique du Sud, au cours de laquelle il visitera l’Argentine, Le Pérou, Le Chili et la Colombie, porteur de messages royaux aux chefs d’Etat de ces pays.
Cette tournée est d’un grand intérêt pour le Maroc tant sur le plan diplomatique qu’économique.
Au niveau économique, elle permettra au Maroc de renforcer ses liens de coopération avec les pays d’Amérique du Sud et d’y prospecter les possibilités offertes par les marchés latino-américains pour les produits marocains.
Au niveau politique, l’offensive diplomatique marocaine permettra au Maroc de forger des liens d’amitié et de coopération diplomatique avec les pays de la région qu’il avait négligés par le passé à ses dépens.
Rappelons que durant des décennies, notre diplomatie était absente dans cette région cédant ainsi la place aux ennemis de notre intégrité territoriale qui ont profité de cette absence pour y diffuser leur propagande séparatiste.
Rappelons aussi que depuis l’intronisation de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, la diplomatie marocaine a pris des initiatives de rapprochement avec les pays latino-américains et la plupart ont fini par retirer leur reconnaissance à la pseudo-RASD.
En Argentine, première étape de cette tournée, le ministre remettra un message royal au président de la république, Eduardo Duhalde, et présidera avec son homologue argentin, Carlos Ruckauf, la quatrième session de la commission mixte maroco-argentine.
Selon des informations rapportées par le journal argentin « La Nacion », les travaux de cette commission se pencheront sur tous les volets d’intérêt bilatéral dont la coopération commerciale, économique et technique dans l’objectif d’intensifier les échanges commerciaux.
De son côté, le ministère des Affaires étrangères argentin cherche à négocier avec le Maroc une augmentation de ses ventes dans le secteur de l’industrie chimique et minière, du textile, de l’énergie, le domaine de la pêche, du bois et du cuir.
A la fin de leur réunion, rapporte « La Nacion », les deux chefs de la diplomatie procéderont à la signature de deux mémorandums d’entente bilatérale : le premier dans le domaine de la coopération industrielle et le deuxième concerne la coopération minière.
Lors de sa visite au Pérou, Benaïssa remettra un message royal au président Alejandro Toledo et aura des entretiens avec son homologue péruvien, Allan Wagner Tizon, dans le cadre du mémorandum d’entente signé entre les deux pays.
A cette occasion, il sera procédé à la signature de deux accords. Il s’agit d’un accord de coopération dans le domaine de la pêche maritime et d’un autre portant sur l’échange de lettres au sujet de la suppression de visas pour les passeports diplomatiques, les passeports spéciaux et de service.
Durant son séjour au Chili et en Colombie, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération remettra des messages royaux, respectivement à Ricardo Lagos, président de la république du Chili, et Alvaro Uribe, président de la république de Colombie.
Benaïssa rencontrera également ses homologues dans ces deux pays pour examiner les moyens de renforcer les liens de coopération bilatérale.
Il est à rappeler que les relations entre le Maroc et les pays d’Amérique Latine ont connu un développement notable et une importante amélioration dans tous les domaines, et les hauts responsables marocains et leurs homologues de cette région ont multiplié leurs rencontres et l’échange de visites.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *