Le Maroc au Japon : Opération séduction

Le Maroc au Japon : Opération séduction

L’exposition marocaine a bien écarquillé les yeux des Japonais. Le pavillon national de l’Exposition universelle d’Aïchi attire quotidiennement près de 7.500 nippons. Un succès que les organisateurs attribuent à la qualité et à la diversité de sa présentation. Faire découvrir la culture et les traditions marocaines dans un espace assez réduit n’est pas une mince affaire.
C’est donc sous la forme d’un riad que le pavillon marocain s’est présenté au public japonais.
Mosaïques, menuiseries, tapis traditionnels…Cet espace a rassemblé ce que l’artisanat marocain compte de mieux. Des troupes de chants traditionnels ont contribué également à donner une touche particulière et à animer cet espace. Et c’est grâce à ces éléments que cette présence remarquée et remarquable de l’exposition marocaine a été couronnée par une distinction japonaise. Le pavillon marocain s’est vu ainsi décerner la médaille d’argent du Prix «La sagesse de la nature», en raison du degré de la conformité de la thématique du pavillon à l’idée même de cette Exposition universelle. La réalisation d’une harmonie entre la vie et la nature est l’objectif de cette manifestation. Par ailleurs, les organisateurs de cet événement ont souligné la symbiose de l’architecture du pavillon marocain avec le thème principal.
Le moment fort de cette manifestation a été, certes, la célébration, vendredi dernier, de la journée marocaine, sous la présidence de la Princesse Lalla Salma. Accompagnée par la Princesse impériale Takamado, la Princesse Lalla Salma a visité d’autres pavillons, notamment celui de la Jordanie, de la Tunisie, de la France et du pavillon commun maroco-français.
Le Japon, qui abrite pour la première fois une manifestation pareille, a étalé la durée de cette exposition du 25 mars dernier au 25 septembre prochain. Durant ces six mois, des pays des quatre coins du monde exposeront leurs savoir-faire en matière de respect de la nature. La ville d’Aïchi, au sud de Tokyo, connaît actuellement une forte affluence. Le nombre d’officiels qui ont visité cette exposition a atteint 105.777, et ce depuis le début de cette manifestation jusqu’à hier dimanche. Le nombre total des visiteurs pour sa part a été de 9.943.340.  
Côté industrialisation, les grands centres du Japon sont implantés à Aïchi. En fait, cette ville est connue à travers le monde par sa spécialisation dans l’industrie de l’automobile. «Toyota» y est l’une des plus grandes entreprises.
Les deux prochains rendez-vous de l’Exposition universelle sont fixés à Saragosse en Espagne, en 2008, et à Shanghaï en Chine, en 1010.
Des visites virtuelles du pavillon marocain, ainsi que ceux des autres pays participant à cette manifestation, sont proposées sur le site Internet suivant:
http://www.expo2005.or.jp

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *