Le Maroc au sommet de la Femme arabe

SAR la Princesse Lalla Meryem est arrivée à Amman, samedi après-midi, pour participer aux travaux de la deuxième Conférence au sommet de la Femme arabe, prévue les 3 et 4 novembre courant. Le Maroc est représenté aux travaux de ce congrès par une importante délégation composée de parlementaires, avocates, des enseignantes, des représentants de l’Observatoire National des droit de l’enfant et d’autres personnalités.
Mme Zoulikha Nasri, Conseiller de SM le Roi Mohammed VI, a souligné que la participation du Maroc aux travaux du congrès de la femme arabe en Jordanie est un témoignage du grand intérêt accordé par le Royaume aux questions de la femme. Dans une déclaration à la première chaîne de télévision nationale (TVM), Mme Nasri a affirmé que le Maroc a une grande expérience dans le domaine de la femme, rappelant notamment l’intérêt particulier accordé par SM le Roi à ce sujet. Elle a souligné, à cet égard, la haute signification que revêt l’élection de 35 femmes à la Chambre des Représentants lors du scrutin du 27 septembre dernier.
La députée marocaine, Mme Milouda Hazib, a affirmé que la deuxième Conférence au sommet de la Femme arabe sera une occasion pour mettre en évidence l’expérience de la femme marocaine et sa lutte pour accéder au parlement et aux centres de décision. Mme Hazib, du Parti National Démocratique (PND), a souligné que cette expérience, qui intervient sous le règne de SM le Roi Mohammed VI, est un modèle à l’échelle arabe.
Dans une déclaration à la MAP, Mme. Hazib a indiqué que la deuxième session de cette conférence revêt un intérêt particulier tant qu’elle se base sur les résolutions et les recommandations de plusieurs rencontres scientifiques et culturelles qui ont eu lieu entre les deux sessions.
Pour sa part, Mme Rachida Benmassoud, de l’union Socialiste des Forces Populaires (USFP) a indiqué que la tenue de cette Conférence en présence des premières dames arabes témoigne de l’évolution d’une conscience féministe arabe qui aspire à la libération et à l’intégration des potentialités féminines.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *