Le Maroc célèbre le 1er anniversaire de Lalla Khadija

La Famille Royale, et avec elle l’ensemble du peuple marocain, célèbre, jeudi dans un climat de joie et de liesse, le premier anniversaire de Son Altesse Royale la Princesse Lalla Khadija, une célébration qui procède de la symbiose qui a toujours existé entre le peuple et le Trône Alaouite. Cet anniversaire offre à toutes les composantes du peuple marocain l’opportunité de revivre l’allégresse et la joie ressenties à l’occasion de l’heureuse nouvelle de la naissance en ce jour béni de mercredi 10 Safar Al Khair 1428, correspondant au 28 février 2007, de Son Altesse Royale la Princesse Lalla Khadija, dont la venue au monde a illuminé la Maison Royale.
En effet, à l’annonce de l’heureuse nouvelle, la foule s’est mise à converger spontanément vers le Palais Royal de Rabat pour présenter les voeux et signer les Livres d’Or ouverts au siège de la Direction du Protocole Royal et de la Chancellerie, ainsi que dans les différentes Wilayas, préfectures et provinces du Maroc et aux différents ambassades et consulats du Royaume à l’étranger pour enregistrer les félicitations adressées à Sa Majesté le Roi et à l’illustre Famille Royale. C’est donc avec joie que les Marocains ont accueilli la naissance de SAR la Princesse Lalla Khadija, deuxième enfant du Souverain après SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan, né en mai 2003, dans le plus pur style de fêtes qu’ils réservent aux grands moments de l’histoire de la Famille Royale, traditionnellement célébrés en communion et en parfaite symbiose entre le peuple et le Trône Alaouite. De nombreux citoyens, jeunes et moins jeunes, hommes et femmes, ont entonné des chants à la gloire du Souverain et de la Famille Royale à l’occasion de cette naissance.
La capitale a revêtu pour la circonstance, ses plus belles parures. Le public, quant à lui, a été gratifié d’un spectacle féerique de la retraite aux flambeaux, exécuté jeudi 1er mars dans la soirée par la Garde Royale, à l’occasion de l’heureuse naissance de SAR la Princesse Lalla Khadija. Pour la même occasion, toutes les villes du Royaume étaient de la fête, les grandes artères, les places et les bâtiments publics ayant été décorés de lumières et recouverts de drapeaux aux multiples couleurs. Des orchestres et troupes folkloriques ont présenté des spectacles dans toutes les régions du Royaume, pour accompagner la joie des citoyens. Le moment fort des festivités marquant la naissance de SAR la Princesse Lalla Khadija a été incontestablement le jour de Lâakika, le 7 mars 2007, organisé selon les pures traditions authentiques marocaines. ,Cette spontanéité et ce désir de partager la joie de la Famille Royale ont été manifestés par la communauté marocaine établie à l’étranger, qui a célébré, comme il se devait, cet événement en organisant des festivités et en se rendant aux ambassades et Consulats du Royaume pour exprimer leurs félicitations au Souverain et leur attachement au Glorieux Trône Alaouite. Fidèle à la louable tradition suivie par Ses glorieux ancêtres en pareilles circonstances, SM le Roi a tenu à ce que cette joie soit celle de l’ensemble de Ses fidèles sujets en accordant sa grâce à 8.836 prisonniers, tandis que 24.218 autres ont vu leurs peines réduites. C’est la plus importante grâce après celle du 16 novembre 2005 lorsque SM le Roi avait gracié 10.000 détenus, à l’occasion du cinquantième anniversaire de l’indépendance du Maroc.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *