Le Maroc condamne les raids

Le Royaume du Maroc condamne avec force et dénonce avec fermeté l’escalade de guerre des forces israéliennes dans les territoires palestiniens occupés et les tentatives d’Israël de détruire l’autorité palestinenne, ses institutions et ses édifices. C’est en ces termes qu’un communiqué du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération a exprimé mardi la réaction du Maroc aux attaques israéliennes qui ont visé des institutions et édifices relevant de l’autorité palestinienne. Le ministère a considéré que les raids israéliens contre des institutions et symboles de l’autorité nationale palestinienne, sont « de nouvelles tentatives du gouvernement Sharon de conduire la communauté internationale vers l’impasse et d’anéantir toute initiative de relancer les négociations de paix ». A travers ce document, le Maroc a réitéré son appel à la communauté internationale et particulièrement aux parrains du processus de paix, les Etats-unis et la fédération de Russie ainsi que le secrétaire général des Nations unies, à intervenir immédiatement pour mettre fin à l’agression israélienne continue contre le peuple palestinien et ses institutions et sauver ce qui peut encore l’être. Par la même occasion, le royaume a renouvelé sa position claire considérant l’autorité nationale palestinienne, comme étant l’unique autorité légitime représentant le peuple palestinien, soulignant de ce fait que toute tentative de la détruire, vise en fait à compromettre définitivement la sécurité et la paix, à consacrer l’occupation et constitue un défi flagrant à la communauté internationale, aux résolutions des Nations Unies et à la légalité internationale. Le Maroc acteur dynamique du processus de paix au Proche Orient en sa qualité de président du comité Al-Qods, avait également condamné les attentats anti-israéliens qui avaient fait 31 morts et plus de 220 blessés le week-end dernier. Un communiqué publié par le ministère des Affaires étrangères dimanche 2 décembre avait exprimé «les profonds regrets du Maroc pour les attentats anti-israéliens» et souligné la « nécessite de mettre fin aux actes de violence et à tout l’engrenage de violence qui s’ensuit ».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *