Le Maroc en mutation

Le nouveau code de la famille, dont SM le Roi Mohammed VI a annoncé les grandes lignes, constitue une étape historique dans le développement de la société marocaine, a souligné M. Bernard Hanser, maire de la ville de Rixheim (région strasbourgeoise). « Il s’agit d’une grande date pour la femme et pour l’unité de la famille marocaine fondée sur l’égalité et la solidarité des liens », a affirmé M. Hanser, lors d’une conférence organisée par le consulat général du Maroc à Strasbourg, sous le thème « Maroc en mutation : genre et égalité, la réforme du statut de la famille au Maroc ». Se disant très attentif à tout ce qui touche la communauté marocaine, nombreuse dans sa circonscription, M. Hanser a profité de cette rencontre pour féliciter cette communauté de l’initiative royale qui se situe dans l’optique démocratique dans laquelle le Maroc s’est résolument engagé. Il a également exprimé le souhait de voir la société marocaine, dans toutes ses composantes, tirer profit de cette réforme qui constitue, dit-il, un modèle pour le monde arabe et musulman. De son côté, le consul général du Maroc à Strasbourg, M. Mohammed Alaoui Belrhiti, a mis en relief les principales avancées réalisées par le Maroc sous la conduite éclairée de SM le roi Mohammed VI, dans tous les domaines qui touchent à la vie politique, économique et sociale du Royaume, notamment le code de la famille qui reflète « l’émergence d’un projet moderniste basé sur l’attachement au référentiel islamique et à la démocratie ». Répondant aux questions soulevées par l’assistance sur la mise en application des nouvelles réformes du code de la famille, M. Alaoui Belrhiti a rassuré quant à l’aménagement au sein des différents tribunaux du royaume des locaux pour les juridictions de la famille, ainsi que la formation des cadres qualifiés de différents niveaux, afin d’exercer l’autorité qui leur sera dévolue dans ce domaine. La haute sollicitude dont SM le Roi entoure la communauté marocaine résidant à l’étranger a été largement évoquée et saluée par l’assistance qui a réitéré son soutien total aux actions que mène le Souverain pour la sauvegarde de l’intégrité territoriale du Maroc et l’édification d’un pays fort et moderne. Annoncée par une grande affiche réalisée par l’artiste-peintre marocaine Hind Terrach, cette conférence s’inscrit dans le cadre d’une série de conférences-débats organisées du 1er décembre au 29 janvier par le consulat général du Maroc à Strasbourg, dans le but de promouvoir auprès des résidants marocains, des autorités locales et des acteurs associatifs et culturels, les grandes réformes entamées par le Maroc dans tous les domaines.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *