Le Maroc en tête des pays arabes

Avec cinq femmes ministres soit 19,2% des postes ministériels, le Maroc arrive en tête des pays arabes comptant des femmes ministres. C’est ce qui ressort des résultats d’une étude statistique réalisée par les Nations Unies et l’Union interparlementaire (UIP), présenté, vendredi à New York. Le Royaume occupe ainsi la 39ème place devant  la Jordanie (52ème), la Mauritanie (61ème) et l’Algérie (66ème). Cette étude basée sur les données disponibles au 1er janvier 2008 n’a recensé que les femmes occupant des postes ministériels  à l’exclusion de toute autre responsabilité gouvernementale.
S’agissant des parlements arabes, l’Irak arrive en tête en occupant la 33ème place avec 25,5% d’élus femmes suivi de la Tunisie (42ème) et de la Mauritanie (45ème place). Le Maroc  quant à lui, n’arrive qu’à la 102 ème place devant l’Algérie 113 ème, la Jordanie 120éme, le Liban 123éme, l’Egypte 131ème et le Yémen 134 ème. Les auteurs de cette étude ont également souligné que malgré le fait que les femmes continuent de se voir confier des portefeuilles ayant trait aux affaires féminines, à la famille, à l’enfance, aux affaires sociales, à la jeunesse, elles se retrouvent de plus en plus à la tête de certains ministères dont les Affaires étrangères, la justice, l’emploi ou encore le commerce. 
Pour ce qui est des postes ministériels, l’étude dévoile que deux pays ont dépassé le cap des 50% des femmes ministres à savoir la Finlande avec 58% et la Norvège avec 55,6% de femmes.Ces deux têtes de listes sont suivis de la Grenade, la Suède, la France, l’Afrique du Sud et l’Espagne. Selon les auteurs de l’étude, cette situation s’explique par l’engagement des dirigeants politiques en faveur de l’égalité entre hommes et femmes. Notons que dans 22 pays, plus de 30% des postes ministériels sont occupés par des femmes alors qu’en 2005 seulement 17 pays pour la plupart en Europe avaient atteints les 30%. Néanmoins, l’enquête révèle que 13 pays n’ont toujours pas de femmes ministres et que 8 pays ont une proportion inférieure à 5%.
Par ailleurs, l’étude révèle qu’au niveau des régions, les pays nordiques et les Amériques ont vu la part des femmes ministres augmenter par rapport à l’année 2005. Sur le continent américain, elles sont passées de 17% à 23% et les pays nordiques ont connu une augmentation de 5%, passant de 42,5% à 47,5%.
Au niveau de la représentation féminine au sein des parlements, il existe à présent 20 pays dans lesquels les femmes occupent 30% des sièges dans les chambres basses ou dans les chambres uniques , dans le cas des parlements monocaméraux. Ainsi, le Rwanda figure en tête avec 48,8% d’élues suivi de la Suède avec 47% et la Finlande avec 41,5%. Il est à souligner que la moitié des pays qui ont franchi la barre des 30% sont des pays en développement dont la majorité a établit des systèmes de quotas pour les femmes. Plusieurs parlements comptent moins de 3% des femmes parlementaires alors que dans 8 pays, on n’en compte aucune.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *