«Le Maroc est un exemple à suivre»

Les réformes entreprises par le Royaume du Maroc aux plans politique et économique sont « un exemple à suivre pour le monde arabe et islamique », a souligné M. Richard Haass, ambassadeur et directeur du bureau de la planification politique au département d’Etat américain.
Le responsable américain, qui s’exprimait lors d’une conférence de presse vendredi à Rabat, à l’issue d’une visite de deux jours dans le Royaume, a indiqué que l’administration américaine est « très encouragée » par les réformes accomplies au Maroc, sous la conduite de S.M. Le Roi Mohammed VI, ajoutant que son pays entend aider le gouvernement et la société marocaines à aller de l’avant dans ce processus de réformes. Il a également indiqué que sa visite au Maroc, troisième étape d’une tournée qui l’avait menée en Inde et aux Emirats Arabes Unis s’inscrit dans le cadre de consultations régulières avec « un pays ami ».
Les questions abordées avec les différents responsables marocains ont porté sur les réformes initiées dans le Royaume et sur l’accord de libre-échange entre le Maroc et les Etats Unis dont les négociations débuteront prochainement à Washington, a-t-il dit, ajoutant que les questions irakienne et palestinienne ont également été au menu de ses entretiens avec les responsables marocains. Richard Haass, principal conseiller du secrétaire d’Etat Colin Powell, s’est par ailleurs félicité de l’amitié qui lie les peuples marocain et américain, une amitié qui, a-t-il dit, s’est manifestée à travers le soutien sans équivoque témoigné par le Maroc aux Etats Unis à la suite des attentats qui ont frappé ce pays en septembre 2001.
Au cours de sa visite dans le Royaume, Richard Haass s’est entretenu avec MM. Taïb Fassi Fihri, ministre délégué aux Affaires étrangères et à la Coopération, Mohamed Aujjar, ministre des droits de l’Homme, Nabil Benabdellah, ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement et Abderrazak Mossadaq, ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé des Affaires économiques et générales et de la Mise à niveau de l’économie.
Lors de sa réunion avec le responsable américain, M. Nabil Benabdellah, a souligné la ferme détermination du gouvernement marocain à renforcer et à intensifier « les bonnes relations » qui le lient aux Etats-Unis. M. Benabdellah qui s’exprimait jeudi à Rabat lors d’une rencontre avec M. Richard Haass, chef de la direction de l’élaboration de la politique étrangère au département d’Etat américain, qui effectue une visite au Maroc, a formulé le souhait de voir la coopération maroco-américaine se renforcer davantage à travers le lancement de projets ciblés et la promotion des investissements américains au Maroc.
Le ministre s’est également félicité des contacts en cours pour la signature d’un accord de libre-échange entre les deux pays, louant le soutien de l’Administration américaine aux justes causes du Maroc et à leur tête celle de son intégrité territoriale. Il a rappelé, dans ce cadre, les efforts de l’envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU pour le Sahara, M. James Baker, pour trouver un règlement politique à la question du Sahara marocain, réitérant l’attachement du Royaume aux principes de dialogue et de légalité internationale ainsi qu’au règlement juste de toutes les questions en suspens, soit en ce qui concerne la question du Sahara marocain, la région du Proche-Orient ou la crise irakienne, et ce pour l’instauration de la paix et de la stabilité dans le monde.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *