Le Maroc et la Constitution européenne

Le débat sur la Constitution européenne n’est pas limité aux 25 pays membres de l’Union. Il concerne aussi tous les pays ayant des relations étroites avec l’Europe unifiée. Certains d’eux s’y intéressent parce qu’ils aspirent à y adhérer. D’autres le font parce qu’ils ont des relations privilégiées avec l’UE et il est tout à fait normal qu’ils s’intéressent de près à l’adoption de la Constitution européenne. C’est le cas pour le Maroc. Considéré comme l’un des partenaires les plus importants de l’UE dans la rive sud de la Méditerranée, le Royaume est directement concerné par le nouveau texte fondateur européen. Mais, malheureusement, la nouvelle Constitution européenne n’a pas suscité de débat chez la classe politique marocaine. Elle n’a pas non plus fait l’objet d’étude de la part des analystes marocains ne serait-ce que pour en établir l’impact sur le Maroc. Et cette absence de débat a fait que l’opinion publique ne s’est pas sentie concernée par cette question.  
Souhaitant lancer le débat, ALM a posé la question suivante à ses lecteurs sur le net : « À votre avis, la constitution européenne constitue pour le Maroc une : menace, une chance, ou elle n’aura aucun impact sur le Royaume ?».
Les participants au sondage, au nombre de 780 internaute, n’ont pas dégagé de majorité autour de l’une des trois options que proposait la question.  Ainsi, pour 34,6 % des participants, la Constitution européenne constitue une menace pour le Maroc. Ce qui signifie que pour presque un tiers des personnes sondées, les intérêts du Maroc seraient menacés en cas de l’adoption par l’Europe de la Constitution.
Ils sont suivis de très près par ceux qui considèrent que l’adoption du nouveau texte est une chance pour le Maroc. Ils représentent 34,8 % des participants. Ces derniers estiment que la nouvelle Constitution permettra au Maroc d’accéder à de meilleures relations avec l’UE.
En troisième position, avec 30,6 % des voix, on retrouve une autre lecture qui considère que l’adoption de la nouvelle Constitution européenne n’aura aucun impact sur le Royaume.  
Ainsi, l’on peut dire que l’impact de la Constitution européenne sur le Maroc est une question qui ne dégage pas de majorité au sein de l’opinion publique marocaine.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *