Le Maroc et l’UE signent un programme de partenariat

Le Maroc et l’UE signent un programme de partenariat

Reconnaissance et appui aux politiques migratoires au Royaume

Cette convention intervient deux semaines après la signature d’un partenariat de plus d’un milliard de dirhams pour l’appui à la protection sociale au Maroc qui vise à soutenir les efforts du gouvernement dans la promotion de l’accès équitable des citoyens marocains aux services sociaux de base.

Dans le cadre de la Journée internationale des migrants, le Maroc et l’Union européenne (UE) viennent de signer un nouveau programme de partenariat dans le domaine de la migration. Ce programme vise ainsi à apporter un appui aux politiques migratoires au Maroc. Dans ce sens, Mohamed Boussaid, ministre de l’économie et des finances, Abdelkrim Benatiq, ministre délégué auprès du ministre des affaires étrangères, chargé des Marocains résidant à l’étranger et des affaires de la migration, et Claudia Wiedey, ambassadeur de l’Union européenne au Maroc, ont procédé à la signature d’une convention de financement pour le renforcement des politiques migratoires du Maroc le 19 décembre à Rabat, en marge de la Journée internationale des migrants. La cérémonie s’est déroulée en présence de Mohamed Yatim, ministre de l’emploi et de l’intégration professionnelle.

Dans les détails, ce programme a pour objectif d’améliorer la gouvernance de la migration au Maroc par l’appui aux stratégies nationales d’immigration et d’asile et pour les Marocains résidant à l’étranger (MRE). «Doté d’une enveloppe de 390 millions de dirhams pour une durée de 4 ans, ce programme qui met les migrants au centre de son action, prévoit plus spécifiquement de renforcer le cadre législatif et institutionnel pour promouvoir la protection des migrants, et de renforcer les institutions marocaines pour faciliter l’intégration socio-économique des migrants et des Marocains résidant à l’étranger», apprend-on auprès des responsables.

«L’Europe s’engage à rester le continent de la solidarité, de la tolérance et de l’ouverture, tout en assumant sa part de responsabilité mondiale. Je suis heureuse de voir le partenariat Maroc-Union européenne se renforcer davantage avec le lancement de ce programme qui va consolider le cadre légal et institutionnel, développer les services d’assistance sociale et d’insertion socio-économique des migrants, et contribuer au programme de retour volontaire des migrants vers les pays d’origine», a déclaré Claudia Weidey en marge de la cérémonie de signature.

Il faut dire que cette convention intervient deux semaines après la signature d’un partenariat de plus d’un milliard de dirhams pour l’appui à la protection sociale au Maroc qui vise à soutenir les efforts du gouvernement dans la promotion de l’accès équitable des citoyens marocains aux services sociaux de base.
Pour sa part, le programme d’appui aux politiques migratoires du Maroc prévoit à terme le renforcement de plusieurs composantes des stratégies nationales migratoires, dont l’assistance sociale et humanitaire aux migrants et demandeurs d’asile au Maroc, ainsi que la protection des enfants migrants et mineurs non accompagnés ainsi que la mise en place du cadre réglementaire et légal de la Stratégie nationale d’immigration et asile.

Il est également question du renforcement des connaissances des phénomènes migratoires, de l’insertion professionnelle des migrants régularisés, en plus de l’élargissement du programme de retour volontaire des migrants au Maroc vers leurs pays d’origine.
A noter que le Maroc s’est doté en 2014 d’une Stratégie nationale d’immigration et d’asile.
Cette dernière a été élaborée sur la base des Hautes orientations royales, la Constitution du Royaume de 2011, les recommandations du Conseil national des droits de l’Homme ainsi que les engagements internationaux du Maroc en matière des droits de l’Homme.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *