Le Maroc ignore encore 16% des indicateurs de base recommandés par les normes et standards internationaux

Le Maroc ignore encore 16% des indicateurs de base recommandés par les normes et standards internationaux

Etude de l’ONDH sur les disparités territoriales dans le domaine de l’information statistique

L’Observatoire national du développement humain (ONDH) a organisé, mercredi 6 mars à Rabat, un atelier de restitution des résultats de l’étude relative aux disparités territoriales dans le domaine de l’information statistique. Cette étude menée en partenariat avec le Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP) a pour objectif d’établir un diagnostic de l’état des lieux du dispositif statistique public.

Ce diagnostic a permis, à travers une grille de 190 indicateurs conformes aux référentiels et principes de la statistique officielle recommandés par les Nations Unies, d’identifier ceux disponibles, ceux lacunaires, et ceux indisponibles mais susceptibles d’être produits à partir des modules d’enquêtes et de recensements inexploités. «Le dispositif statistique public connaît des lacunes structurelles, en matière de dimensions du développement nouvellement introduites par les ODD, et dans les dimensions du développement à la charge de départements sectoriels, telles que la femme, l’environnement, le climat, la vie terrestre, la justice et la paix, les revenus et leur inégalité», indique l’ONDH.

L’analyse critique de la production statistique sous l’angle territorial a montré que le Maroc  ignore encore 16% des indicateurs de base recommandés par les normes et standards internationaux. Ce gap s’élève à 31,6% à l’échelle régionale et à 65,3% à l’échelle provinciale et communale. De leur côté, les indicateurs disponibles ne se prêtent que, dans moins d’un cas sur deux, aux diagnostics sensibles au genre et au cycle de vie. En vue d’améliorer la performance du système d’information statistique national, cette étude propose plusieurs mesures.

A commencer par la mise à niveau des recensements, enquêtes et statistiques administratives en vue de rattraper le retard cumulé dans le domaine du développement statistique. L’étude recommande aussi de réorganiser le dispositif statistique public autour d’un Conseil de l’information statistique et de focaliser les statistiques administratives sur une grille nationale de données territorialisées.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *