Le Maroc nie la présence sur son territoire de suspects évacués par la CIA


"Cette information ne concerne pas le territoire marocain et il revient à la source de préciser de quel pays il s’agit", a indiqué une source officielle interrogée par l’AFP.

Selon la chaîne américaine ABC, citant des sources de l’agence de renseignement américaine, ce transfert vers une région désertique d’un pays d’Afrique du nord a été fait à la hâte avant la tournée cette semaine en Europe de la secrétaire d’Etat américaine Condoleezza Rice.

Un hebdomadaire marocain avait affirmé en novembre que le royaume chérifien avait participé directement au programme de sous-traitance de la torture initié par la CIA et que des appareils affrétés par l’agence américaine avaient effectué au moins dix déplacements au Maroc de décembre 2002 à février 2005.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *