Le Maroc pense enfin à ses seniors !

Le Maroc pense enfin à ses seniors !

Le vieillissement de la population est un fait inéluctable dans les prochaines décennies. Le Maroc compte  actuellement près de 3 millions de personnes âgées, soit 8,5% de la population. Selon les projections du Haut- Commissariat au Plan (HCP), cet effectif devrait atteindre les 10 millions à l’horizon 2050, soit un accroissement annuel de 3,3%.

Au Maroc, la majorité des personnes âgées  vit au sein de sa famille. En effet, ils ne sont que 6%  à vivre en dehors du noyau familial. Cela dit, les conditions de vie de cette catégorie laissent à désirer. La situation est plus inquiétante  pour les femmes.

Celles-ci  courent plus de risques de se retrouver seules, souvent en tant que veuves dans une situation de vulnérabilité accentuée par l’analphabétisme et une faible participation à la vie active. 

 Devant un tel constat, le Maroc a lancé, mardi 1er octobre à Rabat, à l’occasion de la Journée internationale des personnes âgées, sa première campagne de sensibilisation. Une initiative visant à améliorer la prise en charge de ces personnes et à améliorer leurs images au sein de la société. Au menu de cette campagne figure notamment la distribution  de flyers et de  dépliants   au niveau des écoles ainsi que la diffusion des spots télévisés et audio en langues arabe et amazigh.

Sur le plan médical, il reste encore beaucoup à faire. La plupart des personnes âgées n’ont pas de  couverture médicale et par conséquent beaucoup de  malades n’accèdent pas aux soins de santé par manque de moyens matériels. Il faut aussi noter que cette tranche de la société est fortement exposée  aux maladies chroniques (53,3% des hommes et  66,6% des femmes).

Le ministre de la santé, Lhoussaine Louardi, assure que plusieurs mesures ont été entreprises pour améliorer la prise en charge de ces personnes. Un plan national a ainsi été élaboré se basant  sur  le renforcement de la prévention et le traitement des maladies. Le ministre  a également fait savoir que des sessions de formation ont été organisées  au niveau régional au profit de 73 médecins généralistes et 39 infirmiers dans le domaine de la gériatrie.  

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *