Le Maroc préoccupé par la situation au PO

S.M. le Roi Mohammed VI, accompagné de SAR le prince Moulay Rachid, a reçu mercredi au palais royal de Fès, M. William Burns, secrétaire d’Etat américain adjoint pour les affaires du Proche-orient. Le responsable américain a informé le souverain au cours de cette entrevue des résultats de la tournée qu’il a effectuée dans les pays du Moyen orient et d’Afrique du Nord. S.M. le Roi a exprimé à M. William Burns la profonde préoccupation du Maroc au sujet des événements dans la région, insistant sur la nécessité d’intensifier les efforts et d’agir rapidement pour contenir la situation avant qu’elle n’échappe à tout contrôle, particulièrement à la suite de la tournure prise, au cours de la dernière période, dans l’escalade militaire israélienne porteuse de menaces pour l’autorité palestinienne. Devant cette dangereuse dérive, le souverain a insisté sur le fait que l’autorité nationale palestinienne est l’autorité légitime et la seule capable de jouer le rôle de partenaire pour l’établissement d’une paix juste et durable dans la région, précisant que toute tentative de saper cette autorité constituerait une menace grave pour la sécurité et la stabilité dans la région. S.M. le Roi a réaffirmé que la seule option pour sortir de l’impasse actuelle est le retour à la table des négociations et la relance du processus de paix, sur les bases convenues. Concernant la lutte contre le terrorisme, le souverain a rappelé la position intangible du Maroc condamnant le terrorisme sous toutes ses formes, et réitéré la solidarité du Royaume avec le peuple américain. Le souverain a exprimé son grand souci de mener le combat contre le phénomène du terrorisme à travers une approche globale qui prenne en considération les dimensions diplomatique, humaine et financière, précisant, dans ce contexte, que le meilleur moyen et la méthode la plus efficiente pour éradiquer le terrorisme consistent à éliminer ses causes. Au plan des relations bilatérales, le souverain a rappelé la visite qu’il a effectuée à Washington en juin 2000, lors de laquelle il a été décidé d’oeuvrer à la promotion des relations maroco-américaines au niveau d’un partenariat stratégique. Le souverain a également rappelé les contacts qu’il a eus avec le président George. W. Bush et la volonté affichée par la partie américaine de renforcer les relations bilatérales dans l’intérêt des deux pays. S.M. le Roi a insisté sur la nécessité de hisser les relations économiques au niveau des excellentes relations politiques existant entre les deux pays et sur l’impératif de les dynamiser en impulsant les échanges et le volume des investissements américains au Maroc. L’audience s’est déroulée en présence de MM. Mohamed Benaïssa, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Taïeb Fassi Fihri, secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères et à la Coopération et de Mme Margaret Tutwiler, ambassadeur des Etats-unis à Rabat.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *