Le Maroc présente le Programme d’Urgence 2009-2012

Le Maroc a présenté, mardi, le Programme d’Urgence de l’éducation nationale 2009-2012 «pour une éducation inclusive» à la 48ème session de la Conférence internationale de l’éducation (CIE), qui se tient à Genève, sous le thème: «L’éducation pour l’inclusion : la voie de l’avenir». Youssef Belqasmi, directeur de la stratégie, des statistiques et de la planification au ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur, de la Formation des cadres et de la Recherche scientifique, qui conduit la délégation marocaine à cette conférence, a fait un exposé sur ce programme, lors d’un atelier, organisé, sous le thème « Education pour l’inclusion: approches, orientation et contenue », dans le cadre de cette conférence à laquelle prennent part 1.500 participants, venus de différents pays. M. Belqasmi a développé lors de cette rencontre les grandes lignes et les objectifs de ce programme, qui vise à accélérer le rythme de la réforme et à rattraper les retards enregistrés dans la réalisation de certains chantiers par l’adoption d’une approche coordonnée et intégrée, fondée sur les principes de la participation, de l’expérimentation, de la maîtrise des mécanismes d’exécution et du suivi.
Le programme, qui se décline en quatre domaines complémentaires portant sur 23 projets, constitue une feuille de route à même d’insuffler une nouvelle dynamique à la réforme du système de l’éducation et de la formation à travers notamment l’adoption de l’approche consensuelle à la base de la charte nationale d’éducation et de formation. Le Maroc a également préparé, pour la 48ème session de la Conférence Internationale de l’éducation, un rapport de plusieurs dizaines de pages sur le développement de l’éducation au niveau national, qui retrace la stratégie du Maroc dans le domaine de l’enseignement et développe les différents aspects de l’éducation (principes et objectifs) au Maroc. La 48ème session de la Conférence internationale de l’éducation est organisée par le Bureau international d’éducation (BIE), l’institut spécialisé de l’UNESCO dont la mission principale est de soutenir les efforts des Etats membres destinés à atteindre une éducation de qualité pour tous, en contribuant à l’introduction des approches novatrices dans la conception et mise en œuvre du curriculum. La Conférence, dont les travaux se poursuivront jusqu’au 28 courant, vise notamment à partager les expériences en matière d’éducation pour l’inclusion, à identifier les systèmes éducatifs qui ont réussi à prendre en compte la diversité des élèves et à examiner le rôle des gouvernements dans la mise en oeuvre de politiques favorisant l’inclusion.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *