Le Maroc préside les travaux de l’OMS

Le choix porté sur le Maroc pour assurer la présidence des travaux de la 50ème session de la Commission régionale de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) pour la Méditerranée orientale témoigne de l’estime et de la considération dont jouit Sa Majesté le Roi Mohammed VI auprès des pays de la région et au niveau international, a déclaré jeudi le ministre de la Santé, Mohamed Cheikh Biadillah. Ce choix constitue également une reconnaissance de la performance des cadres du ministère de la Santé, a indiqué le ministre dans une déclaration à l’Agence Maghreb Arabe Press, se félicitant du saut qualitatif réalisé par le Maroc en matière de lutte contre certaines maladies non émergentes telles que la malaria, la lèpre, la tuberculose et les maladies infantiles. La propagation de certaines maladies chroniques, qui rend difficile la mise en oeuvre des programmes élaborés par la commission régionale de l’Organisation Mondiale de la Santé pour la Méditerranée orientale, est due notamment à une alimentation déséquilibrée, au tabagisme et à l’augmentation des accidents de circulation, a-t-il dit. M. Biadillah a appelé à l’adoption d’approches unifiées pour lutter contre les problèmes de santé dans les pays de la région, à l’utilisation rationnelle des moyens disponibles, à une coordination entre les différents laboratoires et à une réflexion sur de nouvelles sources de financement. Le ministre a également mis l’accent sur l’importance des investissements dans le secteur de la santé et de la lutte contre la pauvreté et la marginalisation, soulignant l’action d’envergure entreprise par la Fondation Mohammed V pour la solidarité dans ce secteur.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *