Le Maroc réitère ses messages de paix en Palestine

Le Maroc estime que la décision de principe d’Israël de la déportation du Président Yasser Arafat, si elle devait se confirmer, ne pourrait que porter un coup fatal au processus de paix et notamment aux efforts déployés par le Quartette pour parvenir à une solution juste et définitive conformément aux résolutions pertinentes du Conseil de sécurité. Intervenant, lundi, devant le Conseil de sécurité qui examinait la situation au Moyen-Orient et notamment la décision de principe prise par Israël d’écarter Yasser Arafat, le représentant permanent du Maroc auprès des Nations unies, l’ambassadeur Mohamed Bennouna a souligné que cette décision a été prise au mépris des règles les plus élémentaires du droit international, car il s’agit du Président légitime de l’Autorité palestinienne élu démocratiquement par le peuple palestinien. Le Président Yasser Arafat, a-t-il poursuivi, qui a une légitimité historique incontestable, symbolise les aspirations profondes du peuple palestinien pour sa libération et un avenir décent pour ses enfants. Devant une situation aussi alarmante, SM le Roi Mohammed VI, Président du Comité Al Qods, a immédiatement, adressé des messages aux membres du Quartette pour qu’ils interviennent sans tarder, afin d’empêcher Israël de passer à l’acte et de mettre à exécution sa décision, a-t-il rappelé en mettant en garde les autorités israéliennes sur les conséquences graves qui découleraient de l’expulsion du Président Arafat ou de toute atteinte à sa personne et à sa sécurité. Le Maroc croit fermement que l’issue de ce conflit passe par le dialogue et le retour des parties à la table des négociations, a-t-il dit, ajoutant qu’il faut éviter tous les actes unilatéraux susceptibles de renforcer l’escalade de la violence et de la contre violence.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *