Le Maroc, un pays qui s’engage dans la modernité

Le Maroc est un pays qui « s’engage avec détermination dans la modernité » eu égard aux grandes réformes lancées, a souligné mardi la présidente du Parlement de la communauté française de Belgique, Mme Françoise Schepmans, actuellement en visite au Maroc.
Lors d’un entretien à Rabat avec le ministre marocain de la Justice, Mohamed Bouzoubaa, en marge des travaux de la 2ème session du Comité mixte de coopération inter-parlementaire, qui se tient les 30 et 31 mars dans la capitale, Mme Schepmans a salué les réformes engagées par le Maroc dans le domaine judiciaire, notamment celles relatives au Code de la famille, qui jouit d’un grand intérêt de la part de la communauté française belge, composée d’une forte communauté marocaine.
La parlementaire belge a en outre formulé le souhait d’intensifier l’échange d’informations sur l’évolution institutionnelle et politique dans les deux pays dans le cadre de cette « entente parlementaire qui revêt aux yeux de la communauté française une importance particulière ». Mme Schepmans s’est enfin félicitée de la qualité des relations bilatérales, rappelant le rôle positif de la communauté marocaine établie en Belgique.
De son côté, M. Bouzoubaâ a souligné que les relations exemplaires entre le Maroc et la Belgique sont à l’image de la coopération judiciaire qui lie les ministères de la Justice des deux pays, rappelant à ce titre les nombreuses conventions bilatérales, que ce soit en matière civile, pénale ou dans le domaine pénitentiaire. Le ministre a par ailleurs passé en revue les principales réalisations du Maroc en matière de justice et de promotion des droits de l’Homme.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *