Le Maroc veille à réunir l’ensemble des conditions de stabilité dans les provinces du Sud

Le Maroc veille à réunir l’ensemble des conditions de stabilité dans les provinces du Sud

La stabilité et le développement dans les provinces du Sud constituent l’une des principales priorités du Maroc. C’est ce qu’a tenu à signaler le ministre de l’Intérieur Chakib Benmoussa lors de sa visite, mardi 27 octobre, dans la région de Oued Eddahab-Lagouira. Une visite qui intervient sur instructions de SM le Roi et qui a pour but de s’enquérir sur place de la situation politique, sécuritaire, économique et sociale dans la région ainsi que des attentes des habitants et de leurs représentants aux conseils élus. Lors d’une rencontre avec des élus et acteurs de la société civile dans la région de Oued Eddahab-Lagouira, en présence du secrétaire d’Etat à l’Intérieur, Saâd Hassar, M. Benmoussa a souligné la nécessité de veiller «à la sécurisation de la région de Dakhla à l’instar de toutes les régions frontalières, contre toutes les cellules agissant le long des frontières et les réseaux de contrebande, de drogue, de trafic d’armes et d’émigration clandestine». Le ministre a exprimé, à cette occasion, la détermination des autorités sécuritaires à continuer «à s’opposer avec fermeté et vigilance à tous les agissements visant à attenter à l’ordre public dans le cadre du respect de la loi». M.Benmoussa a par ailleurs indiqué que «les efforts consentis dans la région de Oued Eddahab-Lagouira doivent s’orienter davantage vers la consolidation du développement durable, ce qui exige de tous les intervenants, publics et privés, de veiller au respect de l’équilibre écologique et à la gestion rationnelle des ressources de la région au service de ses habitants». «Aux côtés de l’action de développement économique, les efforts doivent se concentrer également sur les secteurs sociaux, notamment la santé, l’habitat et l’emploi», a-t-il dit, mettant l’accent sur le rôle du secteur privé dans la réalisation des grands projets qui permettront de créer de nouveaux emplois. Le ministre a, en outre, ajouté que plusieurs projets d’aménagement urbain dans la ville de Dakhla sont programmés pour la période 2009-2012 avec une enveloppe budgétaire de l’ordre de 300 millions DH. Il a également donné un aperçu sur les actions de l’Agence de promotion et de développement dans la région pour la période 2005-2009, d’une enveloppe globale de près de 1,7 milliard DH, pour la réalisation de plusieurs projets. M. Benmoussa a appelé, dans ce sens, à conjuguer les efforts de tous les intervenants pour l’aboutissement des projets initiés. Il s’agit de la réalisation d’un nouveau port à Dakhla, l’aménagement d’une nouvelle zone touristique, l’accompagnement du développement démographique rapide que connaît la province, le parachèvement du projet d’assainissement liquide dans la ville et le traitement des déchets solides, et la création d’un centre international des sports nautiques. MM. Benmoussa et Hassar ont tenu par la suite une réunion avec des chioukh des tribus sahraouies qui se sont félicités à cette occasion de la Haute sollicitude dont SM le Roi Mohammed VI entoure les tribus de la région et l’ensemble de ses fidèles sujets dans les provinces du Sud. Ils ont, par ailleurs, fait part de certaines attentes des habitants de la région ayant trait notamment à l’emploi, au logement, à la santé et à l’enseignement, appelant par la même occasion à redoubler d’efforts pour accélérer le rythme de développement dans la région.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *