Le Maroc vu par la toile…

Avec le développement des NTI, le retour au bercail peut se faire tout au long de l’année via la multitude des sites web marocains. Et pour de nombreux émmigrés marocains, le Maroc devient à la portée, un clic suffit. Internet devient ainsi le moyen incontournable de s’informer et de communiquer avec le pays. Et en temps réel. D’ailleurs, ce n’est pas étonnant de voir que les Marocains de l’étranger représentent les principaux visiteurs des sites marocains. Les statistiques de l’audience le prouvent. Pourquoi ce phénomène a-t-il pris de l’ampleur? Le taux d’utilisation d’Internet, naturellement plus développé dans les pays européens stimule la navigation sur le web marocain. Mais ça n’explique pas tout.
L’engouement des émigrés pour redécouvrir le pays déculpe avec la panoplie de possibilités qu’offre le web. L’intérêt de ces derniers porte principalement sur l’information locale. Quelque soit l’objet ou la raison de la recherche, un Marocain résidant à l’étranger, confortablement assis derrière son écran trouve une mine d’informations. Que ce soit pour investir, connaître ou encore entamer des démarches administratives. Le site de la douane est à cet égard d’une grande utilité pour les émmigrés marocains puisqu’il leur permet d’effectuer directement les démarches administratives sur la toile. Mais la magie du web réside surtout dans ses modules de communication, ce qui se traduit par le succès foudroyant que connaissent les forums de rencontres.
Sans oublier bien sûr les incontournables salons de discussions (chat) qui ne cessent d’attirer de plus en plus d’adeptes. Et beaucoup de jeunes émmigrés en sont même devenus accros des salons de chat marocains. Comme leurs noms l’indiquent, ces salons connaissent à longueur de journée d’interminables discussions sur la vie à l’étranger, la religion, le retour…
Pour de nombreux jeunes du pays, c’est l’occasion rêvée de ficeler d’avance de nouvelles relations, plus spécialement avec de jeunes filles dans la perspective de passer des vacances programmées. Le prélude aussi d’un projet d’émigration vers l’Europe, qui devient lui aussi accessible…à porté de main.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *