Le messager du compromis

Abdelouahed Radi, réélu lundi président de la Chambre des représentants, est né en 1935 à Salé. Il avait été porté à la députation depuis 1963. Il a été élu également lors des législatives de 1977/1983, 1984/1992, 1993/1997 et 1998/2002. M. Radi, membre du Bureau politique de l’Union Socialiste des Forces Populaire (USFP) depuis le VI congrès de ce parti en juillet 1984, avait présidé le groupe socialiste à la Chambre des représentants lors de la législature 1977/1983 et a été élu lors de la législature 1993/1997 premier vice-président de la Chambre des représentants et puis président de la Chambre lors de la dernière législature.
Le président de la Chambre des représentants a été également élu président de l’Assemblée provinciale de Kénitra durant la période 1992/1997 et président du Conseil de la région du Gharb-Chrarda-Béni Hssein depuis 1998. M. Radi a été nommé en 1983 par feu S.M. Hassan II ministre de la Coopération, en compagnie de feu Abderrahim Bouabid. En 1984, il est désigné secrétaire général de l’Union Arabo-africaine ( qui unissait le Royaume du Maroc à la Libye). Il co-préside depuis 1998 le Forum parlementaire euro-méditerranéen et préside depuis septembre 2001 le Conseil consultatif de l’UMA et l’Union des parlements des Etats membres de l’Organisation de la Conférence Islamique (OCI).
Professeur de psychologie sociale à la faculté des lettres et sciences humaines de Rabat, auteur de l’une des premières thèses sur la socialisation des enfants, il avait également occupé le poste de secrétaire général du Syndicat National de l’Enseignement Supérieur (SNEsup) entre 1968 et 1974.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *