Le ministère de l’Emploi accompagnera la société civile dans la formation

Le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Jamal Aghmani, a exprimé, mardi à Casablanca, la disposition de son département à accompagner la société civile pour ses actions dans les domaines de la formation et la qualification. Ouvrant aux côtés de Nouzha Skalli, ministre du Développement social, de la Famille et de la solidarité, la 4ème édition de l’exposition «Talents de femmes : art, tradition et innovation», M. Aghmani a indiqué que plusieurs associations œuvrent dans le domaine de la qualification des jeunes en situation difficile et que le ministère est disposé à accompagner les centres de formation de ces associations et de les soutenir techniquement et matériellement.
Ces acteurs peuvent également profiter des programmes de formation des centres de formation professionnelle, a-t-il ajouté, soulignant l’action louable qu’accomplissent ces associations en vue de l’implication de la femme dans le processus de développement et l’amélioration de la situation de la gente féminine et de ses condition de vie. Intervenant lors de cette manifestation, initiée par l’Association marocaine pour la promotion de l’entreprise féminine (ESPOD), Mme Skalli a mis en relief l’importance des ressources humaines qui constituent la plus grande richesse dont dispose le Royaume et leur orientation en matière de créativité dans divers domaines du développement.
Le choix de femmes artisanes pour cette exposition traduit les potentialités et les qualités particulières de la femme marocaine qui la qualifient à dépasser les barrières de la mondialisation. Et de souligner la nécessité de développer ces richesses pour en faire un point de départ de tous les efforts visant à améliorer les conditions sociales de la famille marocaine avant d’exprimer la disposition de son département à accorder tout le soutien nécessaire aux jeunes entrepreneurs. Le programme de cette édition comporte plusieurs thèmes, notamment «Les droits de la femme entre texte et contexte», le «Harcèlement sexuel en milieu de travail : le tabou et la loi».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *