Le ministre français de l’intérieur en visite au Maroc

Cette visité est destinée à “évaluer la situation sur le terrain après le séisme du 24 février dernier dans la région d’Al Hoceïma et définir de façon plus précise l’aide que la France pourrait apporter dans le cadre de la réhabilitation de la région du Nord-Est marocain”, indique le ministère français de l’Intérieur dans un communiqué rendu public dans la capitale française.
M. Sarkozy, qui doit être reçu en audience par SM le Roi Mohammed VI, sera accompagné lors de cette visite de certains maires de villes françaises qui ont déjà apporté de l’aide aux sinistrés de la région d’Al Hoceima, tels Jean-Claude Gaudin (Marseille), Jean-Claude Fournier (Nîmes) et Manuel Valls (Evry), précise-t-on de même source. Il se rendra d’abord à Tanger lundi soir où il doit avoir un dîner de travail avec son homologue marocain Mustapha Sahel, puis mardi à Al Hoceima, la zone sinistrée par le tremblement de terre, avant d’être reçu en audience par le Roi, a précisé le communiqué.
La visite de lundi soir succède à celle de mai 2003 où Nicolas Sarkozy a tenu une séance de travail à Rabat avec son homologue marocain, Mustapha Sahel. Au sortir de cette séance, ils avaient fait état d’une «totale et complète identité de vues» sur tous les sujets qu’ils ont évoqués. «Nous avons parlé des attentats de Casablanca, du terrorisme » et « des problèmes qui relèvent de nos attributions respectives», a déclaré M. Sahel.
Pour sa part, M. Nicolas Sarkozy a déclaré : «J’ai tenu à dire, comme l’a fait le Président de la République au peuple marocain, la solidarité du peuple français qui était très ému par le drame qui s’est déroulé à Casablanca», ajoutant que «le gouvernement français a fait tout son possible pour aider le Maroc».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *