Le parti Forces Citoyennes en conclave

Dans un communiqué publié à l’issue de cette session le FC a appelé M.Kofi Annan, Secrétaire général de l’organisation onusienne, à intervenir d’urgence pour obtenir la libération des prisonniers marocains à Tindouf. Le parti est revenu sur les souffrances qu’endurent ces prisonniers depuis 20 ans et leur état sanitaire inhumain.
D’autres volets ont été au sommaire de cette session, à commencer par la lettre adressée par SM le Roi Mohammed VI au Premier ministre, relative à la promotion des investissements.
Les membres du conseil national du parti ont souligné également l’importance de la création de l’institut royal de la culture amazigh, la qualifiant de modèle civilisationnel dans le traitement par l’Etat de la diversité de l’identité marocaine et des spécificités culturelles et ethniques qui ont de tout temps marqué le royaume. Le parti Forces Citoyennes a, par ailleurs affirmé sa volonté de s’ouvrir sur l’ensemble des partenaires politiques parmi les partis démocratiques et progressistes, dans le cadre de l’attachement du parti au libéralisme et aux valeurs de solidarité.
A propos des préparatifs du 1-er congrès national du parti, les membres du conseil ont préféré reporter sa tenue aux 10, 11 et 12 mai prochain en vue de permettre à toutes les sections régionales du parti de parachever les dispositions organisationnelles (congrès, élections de bureaux) et d’arrêter la position du parti au sujet des prochaines échéances, outre la restructuration du parti. Le président du parti, M. Abderrahim Lahjouji, ajoute le communiqué, a réitéré, dans son intervention à l’ouverture de la réunion, les positions ,constantes du parti vis-à-vis de plusieurs questions arabes et islamiques, dénonçant le laxisme de la communauté internationale face à l’agression israélienne et le terrorisme d’Etat que pratique le gouvernement Sharon contre le peuple palestinien désarmé.
M. Lahjouji a, par ailleurs, réaffirmé le soutien du parti au peuple irakien qui subit encore des menaces américaines et les séquelles de l’embargo injuste qui lui est imposé depuis 1991. le parti exprime également son soutien au peuple afghan suite aux bombardements américains après les attentats du 11 septembre.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *