Le PJD appelle à la réforme politique

Le Parti de la justice et du développement (PJD) a lancé, samedi à Laâyoune, un appel à l’ensemble des organisations des droits de l’Homme pour coordonner davantage leur action pour activer la libération des séquestrés des camps de Lahmada à Tindouf et mettre fin au marchandage dont ils font l’objet. Dans une allocution prononcée au cours de la séance d’ouverture du 2ème congrès régional du PJD, le secrétaire régional du parti, Abderrahim Boumya, a souligné la nécessité de promouvoir l’action de toutes les composantes de la société civile visant à convaincre tout le monde de la justesse de la question de l’intégrité territoriale du Royaume dont en premier lieu les organisations internationales, les gouvernements et les peuples. Après avoir rappelé qu’aucun progrès n’a été réalisé en matière d’édification du Maghreb arabe, il a appelé le gouvernement algérien « à faire preuve de sagesse et à accorder la primauté aux intérêts supérieurs des peuples de la région ». Le parti a, d’autre part, appelé, au nom du secrétariat général du PJD, à une réforme politique et à la consolidation de la pratique démocratique dans le but de rétablir la crédibilité de l’action politique au Maroc. Le PJD a souligné aussi que les prochaines échéances électorales constituent un tournant décisif dans l’évolution du processus démocratique au Maroc, appelant à l’adoption d’un scrutin de liste au lieu d’un scrutin uninominal. Il a, d’autre part, appelé à la tenue d’un congrès international pour définir la notion de terrorisme, cerner ses causes et fixer les meilleurs moyens de lutte pour son éradication. La séance d’ouverture du 2e congrès régional du PJD, qui se tient pendant deux jours sous le signe « pour la moralisation de l’action politique », a été marquée par l’organisation d’une conférence sur « le PJD, le développement et les questions nationales » avec la participation des députés Mustapha Al-Haya et Noureddine Karbal ainsi que de M. Abdeslam Bellaji, membre du secrétariat général du parti.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *