Le PJD et le PI en tête

Le PJD et le PI en tête

à l’instar des autres provinces du Royaume, les Communales au niveau de la province d’Oujda se sont déroulées dans des conditions normales à en juger par le nombre des plaintes qui n’a pas dépassé 49. Quant à la participation, elle a varié selon le milieu urbain et les centres ruraux. C’est ce qui a été constaté dans les dix communes rurales de la province où le taux de participation a avoisiné les 70% alors qu’en ville il n’a pas dépassé les 27,54%. Oujda, déjà connue comme ville abstentionniste depuis 2003, n’a pas dérobé à sa règle électorale puisque seuls 72.138 (dont 12.706 cartes annulées) sur un total de 222.380 électeurs se sont exprimés. Constat qui doit pousser à réfléchir puisque seuls 10% des habitants d’une ville estimée à 477.100 habitants décident de son sort électoral. C’est ce qui ressort des explications fournies par Mohamed Brahimi, wali de l’Oriental et gouverneur de la préfecture d’Oujda, lors du point de presse tenu vendredi à partir de 21h. «Tout le réseau des agents d’autorité et des auxiliaires d’autorité, les médiateurs sociaux, corporations, associations et amicales de quartiers ont essayé de sensibiliser le citoyen à l’importance de sa participation», a ajouté M. Brahimi. L’objectif étant d’expliquer l’intérêt que sous-tend la participation pour le développement de sa ville : Plus il y a la participation, plus on crédibilise le processus électoral. Cet effort n’a pas modifié le comportement des électeurs. Le nombre de citoyens qui se sont procurés leurs cartes n’a pas dépassé les 10% et c’est grâce à l’implication des autorités locales qu’il a atteint les 81%. Le nombre de bureaux de vote a atteint les 539 au niveau de la province (dont 59 à Oujda), alors que 1684 candidats, dont 150 candidates, se sont présentés à ces élections. Cette opération a été encadrée par 3000 employés du ministère de l’Intérieur et 800 policiers. Concernant les résultats au niveau de la province, c’est l’Istiqlal qui vient en tête avec 9149 voix exprimées en sa faveur (15, 39%), 2ème le PAM avec 7426 voix (12,49%), 3ème le PJD avec 6437 voix (10,83%) et le 4ème le RNI avec 5406 voix (9,09%), ainsi que le MP avec 5255 voix (8,84 %). Par contre, c’est le PJD qui s’est accaparé la part du lion au niveau de la ville d’Oujda avec 21 sièges (6181 voix et 19,37%) suivi du PAM avec 16 sièges (4874 voix et 15, %), puis le MP avec 14 sièges (4145 voix 12,99%) et le PI avec 13 sièges 3861 voix (12,10 %). Le RNI a obtenu un siège réservé à la liste additionnelle. Le nombre de participants au niveau de la ville d’Oujda était de l’ordre de 72.138 dont 12.706 votes annulés et 59.432 voix exprimées. A signaler que le nombre d’électeurs est de 222.380 sur une population estimée à 477.100 habitants. Ce qui explique que la première liste n’a pas pu obtenir plus de 2 % de voix sur l’ensemble des habitants d’Oujda. A signaler que le RNI a raté le seuil de 6 % par 28 voix. Il aurait dû obtenir 7 sièges s’il avait eu ces 28 voix.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *