Le PJD refuse toute atteinte à la souverainté du Maroc

Dans un communiqué final publié à l’issue des travaux de son premier congrès régional, organisé dimanche à Laâyoune, le PJD a lancé un appel pour mettre fin au calvaire des Marocains séquestrés dans les camps de Tindouf, en Algérie. Le parti s’est d’autre part félicité de l’initiative d’échange de visites familiales entre les populations des provinces du Sud et leurs proches dans les camps de Tindouf, dans le Sud de l’Algérie, soulignant l’importance de la dimension humanitaire et sociale de ces échanges.
Il a par ailleurs souligné la nécessité de dynamiser la régionalisation et d’oeuvrer à l’édification d’une société fondée sur la confiance, le respect mutuel et l’encouragement des compétences, outre la gestion rationnelle des ressources et des affaires du citoyen, dans le cadre d’une politique judicieuse visant le développement durable et intégré des provinces du Sud.
Le PJD a invité à la consécration de la justice sociale et du développement global tenant compte des fondements de la nation, outre la moralisation de la vie publique, la bonne gestion de la chose publique et la lutte contre la corruption de l’administration.
Dans un communiqué final, le parti a, également, souligné son attachement aux constances religieuses et nationales du pays, notamment l’Islam, l’unité nationale et la monarchie constitutionnelle, invitant à la mobilisation constante pour la défense de l’intégrité territoriale du Royaume. Intervenant lors de la séance de clôture de ce premier congrès régional, le secrétaire général du PJD, Saâd Eddine El Othmani, a indiqué que son parti est en faveur d’une solution politique à la question du Sahara marocain qui préserve la souveraineté et l’unité territoriale du Royaume, se disant convaincu que la dynamisation de la régionalisation est de nature à contribuer au règlement rapide du conflit artificiel du Sahara.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *