Le premier SAMU à Rabat

La mise en place d’une Structure d’Aide Médicale d’Urgence (SAMU) s’imposait depuis plusieurs années. Cette structure, qui profitera dans un premier temps à la région Rabat-Salé-Zemmour-Zaer et dans une deuxième étape aux provinces de la région Gharb-Chrarda Béni Hsen, s’inscrit dans le cadre de l’amélioration des conditions de prise en charge des urgences médicales extra et intra-hospitalières qui constitue une priorité majeure.
Le SAMU va assurer une écoute médicale permanente et déclencher, dans les plus brefs délais, la réponse la mieux adaptée à la nature d’un appel d’urgence. Ce sont là les principales missions de cette structure, qui veillera également à assurer un transport médicalisé et à l’admission du patient, de même qu’elle fournira, dans les délais correspondants aux degrés de l’urgence, la réponse la plus adéquate techniquement et humainement.
Cette structure, qui concrétise la volonté du ministère de tutelle à améliorer les services d’urgences, vient en solution au dysfonctionnement d’ordre structurel, organisationnel et logistique que connaît la gestion des urgences au Maroc. Le ministère de la santé a constitué, dans ce cadre, une commission nationale chargée d’étudier la problématique des urgences et de développer un projet de création d’un SAMU.
Le projet de Rabat, qui sera bâti sur une superficie de 6000 m2, nécessitera une enveloppe budgétaire de quelque 13,9 millions de DH, alors que le coût des besoins en équipements médico-techniques s’élève à 6 millions de dh. 99 personnes seront employées dans cette structure, dont 26 médecins, 20 agents de régulations médicales, 23 infirmiers, 20 ambulanciers et 10 administrateurs, techniciens et informaticiens.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *