novembre 14, 2018

 

Le programme INDH-Inmae en marche : Lancement des travaux d’alimentation en eau potable dans la commune urbaine de Bouskoura

Le programme INDH-Inmae en marche : Lancement des travaux d’alimentation en eau potable dans la commune urbaine de Bouskoura

L’extension des services d’eau et d’assainissement aux quartiers périurbains et renforcer l’accès aux services de base pour les populations sont les principales objectifs du programme INDH-Inmae.

Dans ce sens, la Lydec vient  de lancer récemment les travaux d’alimentation en eau potable et d’assainissement liquide au profit des douars Lahfaya et Laamamra relevant de la commune urbaine de Bouskoura. Dans le détail, cette initiative intervient dans le cadre de la convention du Fonds d’équipement communal (FEC) et un partenariat entre la commune de Bouskoura, l’autorité délégante, la province de Nouaceur et Lydec. En termes de chiffres, ce projet est d’un coût global de 44,2 millions de dirhams  et s’inscrit dans le cadre du Programme  INDH-Inmae mis en place par Lydec. «Dans le cadre de ce partenariat, Lydec procédera à la réalisation d’un réseau de 28,7 km pour alimenter 1.691 foyers en eau potable et d’un réseau d’assainissement liquide d’environ 10 km ainsi que 8 fosses septiques au profit de 871 foyers», indique la Lydec.

Dans ce sens, le lancement de ces travaux a été donné par une délégation présidée par le wali de la Région de Casablanca-Settat en présence du gouverneur de la province de Nouaceur, des présidents des communes de Bouskoura et de Dar Bouazza ainsi que les représentants de Lydec et des différents partenaires Plus globalement, le projet INDH-Inmae concerne 91.847 foyers à raccorder aux réseaux d’eau potable et d’assainissement liquide. A ce jour, 50% des foyers ont été raccordés, soit 45.517 foyers et 17% en cours de travaux, soit 15.922 foyers. La Lydec précise que 15% des raccordements aux réseaux d’eau potable et d’assainissement liquide sont en cours d’étude, soit 14.095 foyers et 18% sont en attente de financement, à savoir 16.313 foyers concernés.

Pour rappel, dans le cadre de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH), lancée par SM le Roi Mohammed VI en mai 2005, Lydec a mis en place le projet  INDH-Inmae. Un accord-cadre a été signé à cet effet, le 13 septembre 2005, entre la wilaya de la région, l’autorité délégante et le ministère de l’intérieur. Le projet INDH-Inmae vise à apporter l’accès à domicile aux services d’eau potable et d’assainissement liquide au profit des quartiers d’habitat informel du Grand Casablanca, maintenus sur place sur décision des autorités.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *