Le projet «Maison Maroc en Catalogne» en marche

Le projet «Maison Maroc en Catalogne» en marche

Le ministre délégué chargé de la Communauté marocaine résidant à l’étranger, Mohamed Ameur, a eu, lundi à Barcelone, des entretiens avec le maire de Barcelone, Jordi Hereu, axés sur le projet maroco-catalan pour la création de «la Maison Maroc en Catalogne».
Au cours de cette rencontre qui s’est déroulée en présence de l’ambassadeur du Maroc en Espagne et président délégué de la Fondation Hassan II pour les Marocains résidant à l’étranger, Omar Azziman, le ministre s’est attardé sur l’importance de ce projet commun qui sera ouvert à la communauté marocaine de Catalogne, aux citoyens catalans ainsi qu’aux autres communautés étrangères.  L’accent a été également mis sur la contribution de ce projet culturel à l’essor et à la dynamique culturelle en Catalogne, a indiqué le ministre dans une déclaration à MAP-Barcelone. M. Ameur a également souligné, lors de cette réunion à laquelle a également pris part le président de la Fédération des entités culturelles catalanes d’origine marocaine, Mohamed Chaib, que les excellentes relations de coopération entre le Maroc et la Catalogne au niveau politique, économique et commercial, doivent s’ouvrir également sur le culturel.
Le maire de Barcelone, qui a mis l’accent sur le caractère ouvert et multiculturel de la capitale catalane, a fait part de sa disposition à apporter le soutien nécessaire à la création de cet important projet culturel, qui contribuera à l’intégration de la communauté marocaine établie dans cette région. L’annonce du projet «Maison Maroc en Catalogne» a été faite, dimanche, par le ministre lors d’une rencontre organisée par la Fédération des entités culturelles catalanes d’origine marocaine. La réalisation de ce projet important sera une réponse franche à tous ceux qui parlent de choc des civilisations, avait affirmé M. Ameur.
Le projet maroco-catalan est également une réponse aux attentes de la communauté marocaine établie en Catalogne, notamment dans le domaine culturel, avait assuré le ministre, soulignant que les attentes de cette communauté sont en premier lieu religieuse et culturelle.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *