Le PSD mise sur les jeunes

Les jeunes constituent un élément essentiel pour gagner le pari de la transition démocratique et corriger les mécanismes de gestion de la chose publique. C’est Aissa Ouerdighi, secrétaire général du parti socialiste démocratique (PSD), qui a misé ainsi sur les jeunes à l’ouverture samedi soir à Bouznika du 1er forum printanier organisé à l’initiative de la fédération de la jeunesse marocaine. Une occasion pour le secrétaire général du PSD de rappeler que son parti a appelé à la réduction de l’âge légal de vote de 20 à 18 ans dans toutes les échéances électorales, conscient qu’il est de l’importance du rôle des jeunes dans la réussite du processus de transition démocratique. M. Ouerdighi qui a appelé les jeunes à s’inscrire sur les listes électorales, a plaidé pour le projet de réforme du code électoral qui prévoit l’adoption du scrutin de liste, ce qui, estime-t-il, est à même de permettre aux électeurs de choisir leurs représentants sur la base de programmes et d’idées à la différence du mode de scrutin uninominal qui favorise les relations personnelles, le clientélisme et les considérations non objectives. Ce premier forum printanier, a été baptisé « forum du combattant Yasser Arafat ». Les participants ont dénoncé la politique d’agression et d’extermination menée par la machine de guerre israélienne contre le peuple palestinien sans armes, exprimant leur soutien total et continu à la résistance du peuple palestinien jusqu’à l’établissement d’un Etat indépendant avec Al Qods pour capitale.
La fédération de la jeunesse marocaine a lancé, à cet égard, un appel aux chefs d’Etat des pays membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU pour oeuvrer à mettre fin à l’occupation israélienne, à assurer la protection du peuple palestinien, à lever le siège imposé au président Yasser Arafat et à relancer le processus de paix sur la base de la légalité internationale et de l’initiative de paix arabe de Beyrouth.
Une campagne nationale de solidarité baptisée «campagne du printemps de la Palestine », sera lancée pour soutenir le peuple palestinien à travers notamment des dons et des collectes de sang. Les participants ont débattu de thèmes relatifs à l’université, à la restructuration de la fédération des jeunes marocains à Casablanca, à l’action associative dans les quartiers et à l’intégration des jeunes dans le tissu économique.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *