Le Qatar, un pays qui avance

Le Qatar, un pays qui avance

Aujourd’hui Le Maroc : Tout d’abord, pouvez-vous nous donner un petit aperçu sur la situation politique actuelle dans votre
pays ?
Sakr Moubarak Al Mansouri : Sur le plan politique, il faut noter que l’adoption de la Constitution permanente a permis au pays d’ouvrir des voies importantes pour la construction d’une démocratie pluraliste. Celle-ci devant, bien évidemment, permettre aux citoyens qatariotes de participer de manière effective et efficiente dans la gestion des affaires publiques et de jouir de l’ensemble des libertés telles qu’elles sont universellement reconnues.
Par ailleurs, et compte tenu de l’étroite relation qui existe entre, d’une part, la nécessité d’opérer une ouverture politique et d’autre part, les impératifs socio-économiques qui impliquent l’accroissement du niveau de vie des citoyens et l’amélioration des services de bases : santé, éducation et habitat, l’Etat du Qatar a fermement opté pour une politique de développement économique qui repose essentiellement sur la satisfaction des poins sociaux.

En matière de relations extérieures, comment se présentent les liens entre le Maroc et le Qatar ?
Justement, sur le plan diplomatique, parmi les réalisations qui méritent d’être relevées à l’occasion de notre fête nationale, il y a certainement les relations privilégiées qui unissent le Royaume du Maroc et l’Etat du Qatar. Conformément aux hautes instructions de SA le Cheikh Hamad Ben Khalifa Al Thani et son frère SM le Roi Mohammed VI, les deux pays ont réussi à mettre en place des structures de coopération dans plusieurs domaines dont, je citerais, l’économie, l’enseignement, la justice, l’emploi et la santé. Cette relation privilégiée entre les deux pays a été couronnée par la visite, accomplie au Maroc en juillet dernier, par SA l’Emir du pays. Les deux chefs d’Etat ont assisté, à cette occasion, à la signature d’un important projet d’investissement à Tanger qui nécessite pas moins de 200 millions DH.

Le Maroc vient de lancer l’Initiative nationale de développement humain (INDH). En quoi l’Etat du Qatar peut-elle intervenir dans cette vaste opération ?
Effectivement, l’INDH est une initiative de SM Mohammed VI extrêmement importante qui place le citoyen au cœur des préoccupations des autorités et au cœur du développement. A ce titre, je peux vous assurer que dans le cadre de la coopération entre l’Etat du Qatar et le Royaume du Maroc, les ministères concernés peuvent aisément développer des projets en commun.

Justement, quels types de projets à caractère social et humanitaire le Qatar peut financer ?
Au Qatar, nous avons des associations et des fondations spécialisées dans ces secteurs. Je suis certain que tout ce qui touchera au bien-être des citoyens marocains peut intéresser ces organisations. Je pense notamment au domaine de l’enseignement, de la santé et de l’habitat.

Est-ce que les opérateurs qatariotes sont intéressés par l’investissement dans le domaine de l’audiovisuel au Maroc ?
Bien évidemment, les investisseurs qatariotes suivent de prêt les évolutions positives du secteur audiovisuel au Maroc.
Ce pays, comme tout le monde sait, a opéré une grande ouverture et par conséquent l’Etat du Qatar soutiendra toutes les initiatives des opérateurs qatariotes de l’audiovisuel à investir au Maroc.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *