Le quartier industriel de Mohammedia secoué par des phénomènes inexplicables

Le quartier industriel de la ville de Mohammedia a été secoué  lundi et mardi 28 et 29 janvier par des incidents inexplicables et extraordinaires. Les témoins oculaires disent avoir assisté à une vraie hystérie collective non loin de la transe. Mardi, dès 11h du matin, des dizaines d’ouvriers et ouvrières ont commencé à s’évanouir les uns après les autres sans explication, et ce dès leur entrée dans une usine de confection à Mohammedia. Leurs collègues, leurs familles et autres travailleurs du quartier industriel de la ville se demandaient ce qui se passait, inquiets devant le spectacle des jeunes ouvrières effondrées criant, larmoyant par terre et tenant toutes sortes de propos incohérents. Sapeurs pompiers et ambulances sont intervenus pour évacuer les employés de l’usine de confection. Des éléments de la police se sont dépêchés sur les lieux pour tenter d’élucider l’affaire. La première hypothèse avancée pour expliquer le phénomène était celle de l’existence de produits toxiques. Mais celle-ci a été très vite démentie par les éléments de la protection civile présents sur les lieux de l’incident. Ne restait plus que l’explication supranaturelle et métaphysique de l’événement, précisément celle de la sorcellerie. Cette explication s’est tellement imposée que des «fkih» (exorcistes) ont été dépêchés pour intervenir. Le calvaire a duré toute la journée du lundi avant que les choses n’entrent dans l’ordre en fin d’après-midi. Mais cela a repris de plus belle le lendemain matin, jusqu’à l’interruption totale des activités de l’usine. Contactées par ALM, les forces de l’ordre de Mohammedia ont préféré garder le silence sur cette affaire. Toutefois, toutes sortes d’histoires et de légendes populaires ont été avancées pour expliquer l’événement: Sorcellerie, vengeance à l’encontre du gérant de l’usine…

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *