Le réseau Marwan est opérationnel

Le réseau Marwan est enfin en service. Le réseau dont le nom reprend les première lettres de l’appellation technique Moroccan Academic and Research Wide Area Network, a été mis en service officiellement jeudi à Rabat lors d’une cérémonie à laquelle ont assisté plusieurs responsables des secteurs de l’information, des télécommunications et de la recherche.
La mise en service concrétise les deux conventions signées en avril dernier, à l’occasion du symposium «e-Maroc», entre le Secrétariat d’Etat chargé de la Poste et des Technologies des Télécommunications et de l’Information (SEPTTI) et Maroc Télécom, d’une part et entre le SEPTTI et les départements de l’enseignement supérieur, de l’éducation nationale et de la formation professionnelle, d’autre part. Les conventions portaient sur la fourniture et la mise en service des équipements et des moyens de télécommunications du réseau et sur sa gestion et son hébergement. Depuis lors, Maroc Télécom a oeuvré à la mise en place de la structure, ce qui a nécessité une enveloppe globale de quelque 19,5 millions de Dh. Marwan est ainsi devenu un réseau informatique national dédié à l’éducation, à la formation et à la recherche scientifique. Il est connecté directement à Internet et relie 16 villes du Royaume via les noeuds de Rabat et de Casablanca.
Résultat, les universités et oetres organismes d’éducation et de recherche pourront disposer d’une infrastructure performante, sécurisée et fiable. Ils pourront non seulement fédérer les banques de données relatives à leurs différents domaines d’activité, mais aussi communiquer avec d’autres organismes dans le monde à travers la connexion à des réseaux similaires comme Janet, Renater, Belnet etc .
De nouveaux horizons s’ouvrent aussi pour des échanges ciblés de packs d’informations sur les travaux de recherche, pour l’archivage électronique des travaux, le traitement et la diffusion du savoir par le télé-enseignement, la distribution de l’information et la collaboration entre différentes institutions éducatives. Le tout à un coût inférieur. De plus, la base de données que le réseau contribuera à constituer sera une bonne plate-forme pour l’Institut marocain de l’information scientifique et technique, une super-structure prévue dans le cadre du plan quinquennal 2000-2004 avec un budget de quelque 150 millions de dh. La gestion et l’exploitation du réseau Marwan seront supervisées par un comité de gestion composé des représentants de la primature, du SEPTTI, du ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Formation des cadres et de la Recherche scientifique, du ministère de l’Education nationale, de la Formation professionnelle et de Maroc Télécom.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *