PROMO ALM
PROMO ALM

Le rôle d’avant-garde de l’onde

La vice-présidente de l’Observatoire national des droits de l’enfant (ONDE), Mme Amina El Malki Tazi, a souligné le rôle d’avant garde que joue cette institution marocaine dans la promotion et l’ancrage de la culture des droits de l’enfant. Intervenant lors du séminaire national, tenu mercredi à Tunis, sur le rôle et les perspectives de l’Observatoire dans le domaine de la protection de l’enfance, elle a évoqué les initiatives, les actions importantes et les réalisations accomplies par l’Observatoire national marocain que préside SAR la Princesse Lalla Meryem en faveur de l’enfance. Mme Amina El Malki Tazi a abordé la mission de l’Observatoire marocain qui a pour but d’analyser de façon continue la situation de l’enfant en matière de protection et de promotion de ses droits, informer, sensibiliser et conseiller les différentes instances concernées pour la protection et la promotion des droits de l’enfant, engager les actions démonstratives promotionnelles des droits de l’enfant et coordonner les initiatives intersectorielles engagées dans ce domaine.
Elle a également rappelé la tenue le 25 mai de chaque année du Congrès National des Droits de l’Enfant qui est un important catalyseur des énergies et des initiatives pour la mise en oeuvre de la Convention internationale des Droits de l’Enfant.
Elle a souligné la portée du Parlement de l’Enfant crée le 25 mai 1999 qui constitue un forum de dialogue et de concertation entre les enfants de 357 circonscriptions électorales. Il a pour but de consolider la culture citoyenne et l’apprentissage à la démocratie chez l’enfant à travers son droit à la participation. Elle a également mis l’accent sur l’importance du message adressé par SM le Roi Mohammed VI à la 7ème édition du Congrès National des Droits de l’Enfant identifiant la question des enfants victimes de maltraitance comme un chantier prioritaire. Elle a abordé les campagnes lancées concernant notamment la lutte contre la maltraitance des petites filles bonnes, la protection de l’Enfant contre le fléau de la drogue et la lutte contre l’exploitation sexuelle et l’agression des enfants.
Mme Amina El Malki Tazi a traité également de la mission du Centre d’écoute et de Protection des Enfants Maltraités inauguré par SAR la Princesse Lalla Meryem le 25 novembre 1999 ayant pour objectifs l’accueil et l’orientation des enfants victimes de mauvais traitement, l’intervention auprès des instances administratives et juridiques concernées, la réalisation d’études de terrain relatives à ce phénomène et la promotion de la culture des droits de l’Enfant.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *