Le scoutisme, une mission noble

La Fédération nationale du scoutisme marocain a organisé, en collaboration avec la préfecture de Zouagha-Moulay Yaâcoub, un séminaire national sur le scoutisme du 24 au 26 mai à Fès.
Cette manifestation, placée sous le thème «le développement des cadres scouts», a pour objectif l’amélioration de la formation des jeunes cadres scouts, l’unification et la modernisation de la formation des scouts et l’examen des moyens de promotion de l’adhésion des jeunes au scoutisme.
Lors de cette rencontre, le président délégué de la Fédération nationale du scoutisme marocain, Mohamed Afilal a exprimé ses sentiments de gratitude à S.M. le Roi Mohammed VI et à Son Altesse Royale le Prince Moulay Rachid, président de la fédération, pour leur sollicitude envers la jeunesse marocaine en général et le mouvement du scoutisme en particulier.
M. Afilal a indiqué que l’organisation de ce séminaire qui coïncide avec la journée nationale du scoutisme, est initiée en commémoration du discours prononcé par feu SM le Roi Hassan II, le 26 mai 1988, à l’ouverture des travaux du conseil supérieur de l’eau. Le Souverain défunt avait rendu un hommage à l’action éducative du scout, a-t-il rappelé.
Et de souligner la nécessité d’unifier toutes les organisations et les associations des scouts en vue d’éviter la dispersion des efforts. Il a déploré une insuffisance dans la vulgarisation des actions du mouvement du scout. De son côté, le gouverneur de la préfecture de Zouagha Moulay Yaâcoub, Abdellah Amimi a mis en relief le rôle du scoutisme marocain dans la formation, l’éducation et l’encadrement notamment de la jeunesse. Et de souligner la noblesse de la mission des scouts. Dans ce cadre, M. Amimi a rappelé l’intérêt qu’accorde S.M. le Roi Mohammed VI à l’implication de la société civile dans l’action de développement socio-économique. Et d’appeler les participants à l’ouverture de nouveaux chantiers de travaux permettant à la jeunesse de renforcer sa formation sur des bases modernes dans le respect des valeurs de l’identité marocaine et de la religion musulmane.
Le scout, a-t-il dit, doit porter un intérêt particulier à l’amélioration de son environnement. Pour sa part, Abdelmajid El Kohen, chargé de la formation des cadres scouts au sein de la fédération, a réitéré la mobilisation des scouts pour contribuer au développement socio-économique et culturel que connaît le pays. A cette occasion, une exposition des oeuvres de la fédération a été organisée en marge de ce séminaire qui s’est clôturé par des chants de solidarité de scout et la lecture d’un message de fidélité et de loyalisme adressé au Souverain par les participants.
Il est à souligner que la Fédération nationale du scoutisme marocain a été créée en 1958. Actuellement, elle compte trois associations. Il s’agit de «Scoutisme hassanien marocain», «l’Organisation marocaine des scouts» et «l’Organisation du scout marocain».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *