Le séparatisme est voué à l’echec

Outre l’adoption du procès verbal du Conseil d’administration de l’année dernière, la troisième session du Conseil d’administration de l’Agence urbaine de Laâyoune (AUL) a été marquée par la présentation du rapport administratif et financier de l’agence au titre de l’année 2001.
Intervenant à l’ouverture de cette session, Mohamed Elyazghi, ministre chargé de l’Aménagement du territoire, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de l’Environnement a fait un exposé sur la situation dans la région et précisé en ce qui concerne la question de l’intégrité territoriale du Maroc, qu’en misant sur la partition du Sahara marocain, le pouvoir algérien a tiré sa dernière cartouche. Et d’ajouter que le séparatisme est voué à l’échec.
Pour ce qui est de la question clé à l’ordre du jour de sa réunion, il a mis en exergue le rôle de l’Agence urbaine de Laâyoune, en tant qu’outil de promotion du secteur de l’urbanisme.
Il a estimé que l’extension urbanistique a favorisé les constructions anarchiques et les habitats insalubres, soulignant la nécessité de la mobilisation de toutes les énergies pour lutter contre ce genre d’habitat. Et de rappeler que les importantes réalisations accomplies dans le secteur dans ces provinces, en particulier les projets «Al Wahda» et «Al Aâouda», ainsi que d’autres en cours de réalisation. M. Elyazghi a relevé que, par le passé, les provinces du Sud ont connu un développement sectoriel et que la création de l’Agence de développement des provinces du Sud a pour objectif la promotion d’un développement fondé sur une vision globale de planification urbanistique, le soutien aux collectivités locales et la réalisation de projets d’avenir dans les secteurs productifs, en particulier la pêche maritime, le tourisme et les services. Cette vision, a-t-il précisé, sera au centre des débats des journées d’études prévues les prochains jours à Laâyoune. De son côté, le wali de la région, Abdellatif Guerraoui a rappelé les projets d’habitat, en cours de réalisation, dont destiné aux populations du campement «Al Wahda» et le projet «Al Aâouda» au profit des ralliés. Et d’indiquer que la construction, dans moins d’un an, de 6.400 logements vont permettre de garantir un habitat salubre pour les habitants du campement «Al Wahda».
Lors de cette session, plusieurs élus et représentants des secteurs socio-économiques ont mis en relief le rôle important joué par l’AUL dans la planification urbanistique et l’organisation du secteur de l’habitat. Les intervenants ont souligné l’impératif de simplifier les procédures juridiques dans le secteur de la construction pour favoriser les opportunités d’emploi. Ils ont également mis l’accent sur la création de centres urbains pour absorber l’extension urbanistique des villes. Selon les exposés présentés par des cadres de l’aul, la moyenne de couverture de cette région par les documents de l’urbanisme a atteint 86%.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *