Le Souss à l’heure de l’INDH

Souss-Massa-Drâa est l’une des régions prioritaires pour les projets de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH).
En 2005, et au titre du programme prioritaire de cette initiative, la région a bénéficié d’une enveloppe budgétaire de l’ordre de 18,5 millions DH consacrée essentiellement à la lutte contre la précarité et aux projets générateurs de revenus au profit des couches défavorisées et notamment des femmes du monde rural.
Selon les statistiques de l’INDH, Souss-Massa-Draâ bénéficiera d’une enveloppe globale de 1.007.000.000 DH au titre du programme 2006-2010 dont 582 millions DH serviront à la mise à niveau de 94 communes rurales et 14 quartiers urbains. Lors de cette même période, 135 millions DH seront dédiés à la lutte contre la précarité et notamment dans les zones rurales de la région. Le bilan de l’année 2006 fait ressortir le déblocage d’une enveloppe globale de l’ordre de 241,75 millions DH. Ce budget a servi à la concrétisation de dizaines de projets visant à améliorer le vécu des populations de cette région.
Souss-Massa-Drâa bénéficie également de la haute sollicitude royale et de multiples déplacements de Sa Majesté le Roi Mohammed VI qui y avait lancé une pléiade de projets dans le cadre de l’INDH. C’est ainsi que le Souverain, en mai dernier, a donné le coup d’envoi pour la construction d’une unité d’extraction de l’huile d’argan dans la commune rurale de Drarga. Ce projet, d’un coût global de 2,66 millions DH, devra bénéficier à quelque 2000 femmes de cette commune rurale en les aidant à mieux valoriser les produits de l’arganerie. 
A l’occasion de la même visite royale, le Souverain avait inauguré un centre d’accueil de l’étudiante (Dar Attaliba) à Agadir. Ce centre, réalisé par le Conseil de la région de Souss-Massa-Drâa, a nécessité une enveloppe budgétaire de 12 millions de DH. Prévu sur une superficie de trois hectares, ce centre a pour mission d’augmenter la capacité d’hébergement des étudiantes de l’université Ibn Zohr. Les étudiantes bénéficiaires sont au nombre de 392. Sa Majesté le Roi Mohammed VI a également donné le coup d’envoi du chantier de construction d’un complexe d’accueil et d’insertion pour les personnes en situation précaire.
Devant être finalisé en 24 mois, ce complexe comprend un centre pour enfants en situation précaire, un centre pour femmes en détresse et un autre pour enfants sans domicile fixe. Ce complexe a nécessité un budget global de 10 millions de DH et devra profiter à 330 personnes. 
Les divers projets de l’INDH lancés dans cette région associent, selon une approche citoyenne et participative, autorités, entreprises et société civile. Avec un apport non négligeable du Conseil de la région qui prend à sa charge une bonne partie des budgets nécessaires à l’aboutissement de divers projets.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *